Livre d'Or

 

Sommaire

News

Actualité

Réseau Angelus City

Staff

Projets

Manga

Histoire

Personnages

Résumés

Heintz Collection

Listes des éditions

Anime

Personnages principaux

Episodes

Staff de l'anime

Seiyuus / Doubleurs

Interviews

Heintz Collection

Films

Musique

Divers

Dossiers & Articles

Galeries

Fanwork

Produits dérivés

Angelus City

 

 

 

  Tomes: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Episodes

CAT'S EYE - TOME 7

Editeur: Tonkam Editions

Date: 1/9/1999

Prix: 59 F

ISBN: 2-912-628-77-6

Edito: Un certain jour de décembre 1984, alors que Godzilla allait une fois de plus débarquer au Japon, une petite fille est arrivée dans la famille. En effet, je suis devenu papa à l'heure exacte où je m'appretais à regarder Godzilla à la télé avec des copains, elle me l'a fait rater... Bouh, elle aurait pu attendre la fin du film...! Son chatiment divin a été de me ressembler comme deux gouttes d'eau...euh... J'espère quand meme que ça s'arrangera en grandissant... Je ne veux pas avoir à me cacher pour le reste de ma vie pour éviter les représailles si d'aventure une fois adolescente elle ressemble à un camionneur...Ah ah ah hum...

 

Chapitres: 79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  

 

CHAPITRE 079 : LA DÉCLARATION OUBLIÉE
Titre original: 忘れていたプロポーズ - Wasureteita proposal

Sept heures du matin, Mlle Asatani se réveille en sursaut au milieu d'un rêve avec Kamiya… Elle se remémore les paroles de ce dernier lors de leur dernière rencontre : il lui avait avoué ses sentiments mais la jeune femme n'en avait pas saisi le sens. Au commissariat, Mlle Asatani se torture l'esprit et ne sait que faire, surtout qu'une semaine s'est écoulée depuis la supposée déclaration. Kamiya débarque alors à la brigade pour soutirer des informations à l'équipe, mais tout le monde l'ignore. Il décide de tenter sa chance avec Asatani. Celle-ci interprète les mots du journaliste comme une allusion à sa proposition, elle rougit… mais Kamiya tient cela pour une réaction de colère et prend peur.

Au Cat's Eye, Mlle Asatani continue de se morfondre. Elle révèle à Hitomi qu'un homme lui a fait une déclaration et demande conseil. Toutefois, elle garde secrète l'identité de son prétendant. Mais en partant, elle demande à Hitomi où habite Kamiya… C'est le déclic : Hitomi pense que l'homme mystérieux ne peut être que le journaliste. Le soir, Toshio apprend la situation et comprend le comportement étrange de sa collègue dans la journée, mais comme sa fiancée, il pense à une blague… en effet, Kamiya n'est pas assez sérieux pour faire une déclaration sincère à une femme.

Le lendemain, Mlle Asatani se rend chez Kamiya. En arrivant sur les lieux, elle l'aperçoit et se cache, n'osant pas l'aborder. Celui s'arrête acheter son paquet de cigarette, il en profite pour draguer ouvertement la petite vendeuse en rééditant le même numéro fait à Asatani. La déception s'abat sur cette dernière… elle part passer sa colère dans la salle de tir du commissariat. Takeuchi et Hirano pensent qu'elle s'entraîne pour tuer quelqu'un… Kamiya vient aux nouvelles à la brigade, Toshio lui demande de vite s'éclipser avant le retour de Mlle Asatani. Trop tard! Elle entre dans le bureau… une arme à la main. C'est la panique, elle braque son revolver sur Kamiya en annonçant qu'ils allaient mourir ensemble… elle presse la détente : c'était un pistolet à eau!

de Maruku

 

CHAPITRE 080 : UNE BAGUE POUR MOI ?!
Titre original: やつに指輪を! - Yatsu ni yubiwa o!

Début de journée, Toshio arrive au commissariat, mais les filles de l'accueil le boudent. Par contre, elles souhaitent le bonjour de bon cœur à Kizaki, Takeuchi et Hirano. Au café, Toshio se plaint de la situation auprès de Hitomi, ses deux collègues font mine de ne rien savoir. M. Uno intervient alors en montrant à Toshio le journal du commissariat : un article signé Takeuchi et Hirano, et consacré à l'inspecteur Utsumi, attribue à ce dernier des mots plutôt blessants pour les femmes. En effet, il aurait déclaré que, à part Hitomi, toutes les autres filles étaient des mochetés! Les deux coupables sont démasqués et se justifient en avançant que désormais Toshio est fiancé, et n'a donc rien à faire des autres femmes.

Retour dans le bureau de la brigade spéciale : le Chef reçoit un coup de téléphone, une carte de Cat's Eye a été trouvée à l'Université pour jeunes filles Annon. Les trois policiers partent dans la seconde. En rejoignant leur voiture, ils ont la surprise de trouver Kizaki qui les attendait (lui aussi semble aimer les jeunes filles…). Arrivés sur place, ils trouvent l'université déserte. Toshio décide d'entrer voir… Surprise à l'intérieur : explosion de confettis et cotillons! C'est un coup monté de l'Association des Fans de Cat's Eye! Les jeunes filles qui la composent ont invité les inspecteurs pour leur poser des questions sur leur voleuse préférée. Toshio est gêné, mais les trois autres sont à la fête au milieu des jeunes étudiantes.

Trois jours plus tard : Kizaki, Takeuchi et Hirano n'ont toujours pas reçu le moindre appel des jeunes filles, pourtant ils leur ont bien laissé le numéro de la pension. Takeuchi réalise leur erreur : c'est le numéro du café qu'ils ont donné… En effet, au Cat's Eye, le téléphone sonne sans discontinuer, Hitomi commence à craquer. De plus, chaque étudiante qui appelle désire parler à l'inspecteur Utsumi. Les trois autres sont consternés, une nouvelle fois et malgré lui, Toshio a plus de succès qu'eux. Mlle Asatani révèle à Hitomi que tous ces coups de fil viennent des membres du fan-club de Cat's, et contrairement à ce qu'elle pense, ce n'est pas Toshio qui leur a fourni le numéro.

Mlle Asatani s'étonne elle-même de son comportement amical vis-à-vis de Hitomi. Elle attribue ce changement au fait que Toshio est à présent fiancé, et donc tout sentiment de jalousie a disparu. À partir de maintenant, la rivalité entre les deux femmes ne s'exprimera que dans le "travail". Hitomi fait semblant de ne pas comprendre l'allusion et remercie Mlle Asatani. Le lendemain, pour se faire pardonner du désagrément occasionné au café, Takeuchi et ses deux compères offrent une bague à Toshio (quel cadeau bizarre!), mais celui-ci n'est pas dupe… le cadeau, c'est pour qu'il leur donne les numéros des filles qui ont téléphoné.

de Maruku

 

CHAPITRE 081 : LA CHASSE À L'HOMME IDÉAL
Titre original: あぶないサードラブ! - Abunai third love!

Une carte de Cat's (une vraie) a été découverte au Musée Takeoka. Mlle Asatani se rend au café pour espionner. Au même instant, Rui, déguisée en homme, s'apprête à partir au musée pour les derniers repérages. Elle se heurte à Mlle Asatani en sortant… Ai croit qu'elle a reconnu sa sœur sous le déguisement, mais pas du tout, elle tombe sous le charme de cet "homme idéal". Hitomi et Ai tombent à la renverse! Cette dernière, pour s'amuser, fait croire à Asatani que l'homme est un habitué du café, et qu'il y vient toujours vers trois heures. Dans l'espoir de le revoir, la jeune femme squatte ainsi le café tous les jours à la même heure. Son travail s'en ressent : elle oublie une réunion importante à la brigade, M. Uno pense qu'elle a un homme dans sa vie… ce qui déclenche quelques quolibets de la part de Takeuchi et Hirano. Hitomi commence à avoir un peu pitié de Mlle Asatani, de plus sa présence au café s'avère gênante pour leur prochain coup, prévu également à trois heures. Tout est de la faute de Ai, et pour se rattraper, elle propose de faire croire que l'homme mystérieux est en fait le vrai Cat's! Ainsi Asatani devra finir par l'oublier…

Musée Takeoka, trois heures moins vingt : Asatani ne cesse de consulter sa montre. Toshio et ses coéquipiers la trouvent plutôt bizarre. Elle décide alors de téléphoner au café pour savoir si son "homme idéal" est présent, mais elle l'aperçoit en chair et en os à côté d'elle. Rui joue son rôle à merveille, et lui adresse quelques compliments… elle fait soudain remarquer une odeur de brûlé, et une épaisse fumée envahit bientôt la salle d'exposition. Rui en profite pour s'emparer de la toile, Mlle Asatani se rend compte que l'homme de ses rêves est Cat's! Elle se lance à sa poursuite jusque dans le parc du musée mais elle chute et se blesse à la jambe. Rui s'approche d'elle, la rassure et fuit à nouveau en annonçant qu'ils ne se reverront plus. Retour au café : Mlle Asatani soutient fermement que Cat's est un homme! Toshio pense qu'elle délire… mais la jeune femme est encore plus décidée qu'avant à l'arrêter.

Mlle Asatani est maintenant complètement obnubilée par le Cat's Eye masculin, qu'elle considère comme le plus bel homme du monde. Toshio et Takeuchi en ont assez de l'écouter et lui font remarquer que cet "homme" a certainement déjà quelqu'un dans sa vie : il se pourrait même que ce soit la Cat's féminine! Asatani tombe des nues et commence à gamberger… En effet, elle est déjà convaincue que la voleuse est une des sœurs Kisugi, et puisque Hitomi est déjà avec Toshio et Ai est trop jeune, la compagne du Cat's homme ne peut être que Rui! La situation devient de plus en plus grotesque et commence à échapper aux sœurs. Ai décide de résoudre le problème seule de son côté : elle envoie une carte à Mlle Asatani. C'est une invitation pour le soir même au "Sky Lounge", situé dans l'immeuble Sumitomo. Ai a demandé à M. Nagaishi de s'occuper des réservations…

Asatani arrive sur place peu avant l'heure fixée, dix-huit heures. Kizaki et Hirano sont là aussi, en couverture. Elle s'attend à retrouver le Cat's masculin mais c'est une belle jeune femme (Ai déguisée) qui l'accueille à une table du restaurant. Elle révèle à son invitée la raison de ce rendez-vous : Mlle Asatani doit cesser sa fixation sur son alter ego masculin… mais cette dernière n'est pas de cet avis, et veut profiter de l'occasion pour arrêter Cat's. Asatani se jette sur Ai, celle-ci l'esquive d'un bond. Hirano sort alors de sa cachette et attrape la jeune fille mais, enivré par son parfum, il lâche prise. Ai se débarrasse de Hirano et Kizaki en deux coups de talon aiguille et prend la fuite sous les yeux de Mlle Asatani. Cette dernière est maintenant certaine que le Cat's masculin a bien une petite amie. Le lendemain, au café, Ai écoute avec fierté la description de Cat's faite par Hirano… Rui et Hitomi réalisent à quel point leur petite sœur a grandi.

Quelques jours plus tard, Mlle Asatani revient au café. En entrant, elle ôte ses lunettes et croit reconnaître son homme idéal au comptoir… C'est en fait Kamiya… La jeune femme lui saute dessus et l'enlace, mais elle se rend compte de sa méprise et le rejette violemment! L'évènement fait le tour de la brigade spéciale, relayé par M. Uno. Celui-ci pense que Mlle Asatani est secrètement amoureuse de Kamiya, mais elle a voulu sauver les apparences en le repoussant publiquement au café. Sur les conseils de M. Uno, Toshio propose de jouer les entremetteurs pour qu'ils s'avouent leur amour. Malgré les doutes de Hitomi, Toshio la convainc de les aider dans leur plan : elle doit inviter Kamiya au cinéma. De son côté, l'inspecteur envoie une fausse carte du Cat's masculin à Asatani : c'est un rendez-vous au cinéma Meigaza, à la place E6…

La séance commence, Kamiya est captivé par le film. Hitomi s'absente, prétextant aller aux toilettes. Au même instant, Mlle Asatani arrive dans la salle et repère la place E6… un homme y est assis. Elle vient s'asseoir à côté de lui mais ne voit pas qu'il s'agit de Kamiya, elle lui avoue être très heureuse. Son voisin, croyant avoir encore affaire à Hitomi, ne comprend pas… Ils se regardent enfin! Stupéfaction! Kamiya subodore le coup monté par Hitomi. De son côté, Mlle Asatani croit que le journaliste s'est amusé avec elle pour lui soutirer des informations. Une dispute éclate… pour calmer la jeune femme, Kamiya la prend dans ses bras et l'embrasse devant tout le monde! Prise au dépourvu, elle lui donne une gifle… Hitomi et Toshio assistent à la scène, ce dernier est enthousiasmé. Retour au café, Kamiya adresse ses reproches aux deux comploteurs. Ils croyaient bien faire mais visiblement il n'y avait rien entre lui et Asatani. Cette dernière débarque alors au café… Kamiya se confond en excuses, mais elle lui avoue que c'était son premier baiser!… et qu'elle s'est toujours dit qu'elle épouserait l'homme qui lui donnerait!

de Maruku

 

CHAPITRE 082 : LE CHAMPION DE L'AMOUR
Titre original: 恋のクロスカウンター - Koi no cross counter

Suite à un stupide accident de voiture, Kizaki et Hirano se retrouvent à l'hôpital. Toshio, Ai et M. Uno vont les voir… Kizaki était sur le point de participer à la finale du championnat de boxe contre le commissariat de Shinshibu. Il demande à Toshio de le remplacer pour le combat. En effet, il était plutôt doué à l'époque du lycée et de plus, son adversaire est un débutant. Toshio accepte, un peu à contrecœur. En rentrant, M. Uno demande à l'inspecteur où il en est dans son projet de mariage avec Hitomi… le vieil homme pense qu'elle attend une bonne occasion pour franchir le pas. Ai, pour rire, propose que Toshio épouse sa grande sœur si jamais il gagne le combat de boxe. Mais à la grande surprise de celle-ci, il décide de suivre cette idée.

Toshio fait part de sa décision saugrenue à Hitomi, mais elle n'est pas encore prête à se marier pour une raison qu'elle ne peut avouer. À cause de sa réponse ambiguë, tout le monde pense que la jeune femme accepte la proposition… Toshio commence donc un entraînement intensif en vue de la finale. Hitomi semble faire preuve d'une grande distance vis-à-vis de son mariage, ce qui intrigue Rui. Takeuchi déboule au café, affolé. Il apprend à Toshio que son adversaire est bien débutant en boxe mais… aussi quatrième dan de karaté! Hitomi prend sur elle d'encourager et d'entraîner Toshio un peu plus.

Gymnase Inunari : les deux boxeurs sont à égalité de points. Hitomi donne les derniers conseils à son fiancé dans son coin. Le gong retentit, Toshio, motivé par l'idée du mariage, se jette sur son adversaire pour lui donner un coup décisif… ce dernier, pris de court, réagit en karatéka et lui assène un coup de pied au visage! Toshio s'effondre sur le ring, Shinshibu est disqualifié. L'inspecteur Utsumi est déclaré vainqueur, mais rejoint ses collègues Kizaki et Hirano sur un lit d'hôpital. Il a oublié l'enjeu du combat. Hitomi n'en parle pas non plus, avançant à ses sœurs l'argument du "travail" de Cat's Eye. Ai pense toutefois qu'une autre raison empêche Hitomi d'épouser rapidement Toshio…

de Maruku

 

CHAPITRE 083 : BLONDE !!
Titre original: ブロンディー - Blondie

Toshio est extrêmement motivé dans son travail, il vérifie un à un tous les musées pouvant intéresser Cat's. M. Uno pense que son regain d'énergie est dû à la condition fixée par Hitomi : leur mariage aura lieu uniquement quand Cat's sera sous les verrous! Au café, Takeuchi et Hirano s'indignent de cette décision. Défaitistes, ils pensent ne jamais réussir à arrêter la voleuse et ne comprennent pas l'attitude de Hitomi. Celle-ci pique une colère, elle ne supporte pas qu'on se mêle de ses affaires. Rui est de plus en plus inquiète devant le comportement de sa sœur. Une explication a lieu entre elles deux : c'est Hitomi qui a donné à Toshio l'idée de vérifier les musées de la ville, ainsi, si un tableau de leur père se retrouvait à Tokyo, elles seraient tout de suite prévenues… et le moment du mariage arriverait d'autant plus vite. Toshio déboule dans la chambre, il a dégoté quelque chose qu'il veut absolument montrer aux deux sœurs : c'est une affiche reproduisant un dessin de Heintz! Rui et Hitomi restent sans voix. Toshio leur apprend que ce dessin, une des premières œuvres du peintre intitulée "Portrait d'une Mère", sera exposé au Musée Municipal le mois prochain. Toshio reconnaît chez Heintz le même style que Cranaff, dont Cat's vole les toiles… Il fait aussi remarquer que la femme blonde représentée sur le dessin ressemble beaucoup à Hitomi… si celle-ci avait eu la même couleur de cheveux. En entendant ces mots, Hitomi s'évanouit dans les bras de Toshio…

M. Nagaishi rejoint Rui et Ai au chevet de Hitomi. Il confirme les dires de Toshio concernant "Portrait d'une Mère". Rui pense également que sa soeur ressemble à leur mère, si elle était blonde… Hitomi réagit de nouveau à ces paroles : elle leur montre alors que, elle aussi, commence à avoir des mèches blondes! M. Nagaishi pense que cela lui vient de son père. Mais Hitomi n'est pas rassurée, si Toshio l'apprend, il pourrait faire le rapprochement…

Une carte est déposée au Musée Municipal annonçant le vol du dessin de Heintz. La brigade spéciale accourt sur les lieux pour préparer la protection. De son côté, Hitomi soumet une idée à ses sœurs : elle veut faire passer Cat's pour une étrangère. Pour cela, il suffit de se teindre en blonde et porter des lentilles de contact vertes. Rui pense que c'est dangereux car si Hitomi devenait naturellement blonde, elle serait d'autant plus démasquée…

Le soir du vol : la police quadrille l'extérieur du musée. Toshio, en poste à l'intérieur, est déterminé. Une petite vieille, se disant femme de ménage, fait son apparition dans la salle d'exposition : elle insiste pour faire son travail mais Toshio ordonne aux policiers de la faire sortir. Ce dernier se retrouve seul dans la salle… il se retourne, la vieille est encore là! Elle lui saisit le bras, Toshio tombe à genoux, paralysé! Il comprend que c'est Cat's… le déguisement vole, Hitomi, en blonde, apparaît devant l'inspecteur! Celui-ci n'en revient pas, la femme qu'il a devant lui ressemble à s'y méprendre à celle du tableau. C'est la première fois que Cat's se montre à visage découvert devant Toshio, mais il ne la reconnaît pas… Elle s'empare de la toile sous son nez et s'enfuit par la fenêtre.

de Maruku

 

CHAPITRE 084 : ARRÊTEZ-MOI POUR LA VIE !
Titre original: わたしの一生捕まえて! - Watashi no issho tsukamaete!

Toshio reste sous le charme de la mystérieuse Cat's blonde, jusqu'à en rêver le jour… en plein commissariat! Depuis son apparition au Musée Municipal, il ne cesse de penser à elle. M. Uno pense que Toshio s'impatiente à cause du délai imposé par Hitomi pour leur mariage. Il lui conseille de forcer les choses… Toshio commence donc un harcèlement de tous les instants pour convaincre sa fiancée, ses collègues s'y mettent aussi mais Hitomi reste sourde. Cette situation la gêne beaucoup car elle donne aux autres l'impression de ne plus vouloir se marier. Ai se demande s'il ne serait pas mieux de tout révéler à Toshio… Rui approuve : si l'inspecteur passait du côté de Cat's Eye, le problème serait résolu… mais il faudrait qu'il quitte la police, ce dont Hitomi doute fort. Rui propose donc de faire jouer le charme de Cat's sur le policier…

Le lendemain, Toshio est témoin d'un accident en compagnie de Takeuchi et Hirano : une femme vient de se faire renverser par une voiture et le chauffard a pris la fuite. Toshio décide de le poursuivre… une voiture vient soudain s'immobiliser devant lui, la portière passager s'ouvre et on l'invite à monter pour suivre le fuyard… La jeune femme au volant retire ses lunettes : c'est la Cat's blonde! Toshio n'en revient pas… mais il reprend ses esprits et sort ses menottes. Hitomi lui rappelle qu'il a quelqu'un d'autre à arrêter pour l'instant, elle avoue aussi que leur rencontre d'aujourd'hui n'est pas une coïncidence… l'inspecteur ne comprend pas.

Leur voiture arrive à hauteur du chauffard mais il se défend en leur rentrant dedans. Hitomi demande alors à Toshio de prendre le volant mais il a du mal à rester concentré devant la minijupe de la jeune femme. Hitomi passe la tête par la fenêtre et lance une carte en direction de l'autre voiture… un pneu éclate! La voiture fait un tête-à-queue et s'écrase dans une vitrine. Toshio passe les menottes au chauffard, et doit se résoudre à laisser partir Cat's… mais celle-ci n'est pas de son avis, elle lui fait comprendre qu'elle aimerait bien qu'il l'arrête… pour toute la vie! Toshio ne sait pas quoi penser de cette déclaration. Hitomi renchérit : elle lui avoue qu'il lui plaît beaucoup, et aimerait faire équipe avec lui… mais Toshio ne veut pas être l'ami d'une voleuse! La voiture démarre, l'inspecteur se jette dessus pour tenter de l'arrêter… il n'a toujours pas saisi les allusions de Hitomi, celle-ci lui donne alors un baiser! Toshio tombe sur la route et regarde la voiture de Cat's s'éloigner… Depuis lors, il a cessé ses demandes à Hitomi mais Cat's est devenue une véritable obsession, au grand dam de sa fiancée… jalouse d'elle-même!

de Maruku

 

CHAPITRE 085 : NON AUX FIANCÉS INFIDÈLES !!
Titre original: だめよ!浮気は!! - Dame yo! uwaki wa!!

Bureau de la brigade spéciale : le Chef fait un exposé sur Cat's. Il pense que, vu la ressemblance frappante avec "Portrait d'une Mère", la voleuse doit avoir un lien avec l'auteur : Michael Heintz! Toshio assiste à la réunion mais il est une nouvelle fois dans les nuages. Au café, l'inspecteur a placardé une grande affiche de Cat's blonde en espérant d'éventuels témoins. Il explique à Hitomi qu'il fait tout ça pour arrêter au plus vite la voleuse et ainsi pouvoir se marier. La jeune femme fait mine de l'ignorer mais Toshio lui fait part d'un élément nouveau : il semblerait que Cat's Eye soit liée à Heintz. Hitomi, surprise par cette soudaine évolution de l'enquête, demande brusquement à Toshio quelles preuves il possède vraiment. Mais la brigade n'a encore rien trouvé de concluant sur le peintre. C'est pour cela que Toshio voudrait consulter le dictionnaire sur l'art que possède Hitomi. Rui rassure sa sœur, il ne trouvera rien : tout ce qui concerne Heintz s'arrête à la fin de la Seconde Guerre mondiale, et en particulier il n'existe aucun document prouvant qu'il a eu trois filles…

En effet, Toshio fait chou blanc, il ne trouve que des informations d'ordre général sur Heintz. Il n'y a aucun indice pouvant le relier à la mystérieuse blonde. L'inspecteur pousse plus avant sa réflexion : si Cat's est une étrangère, que fait-elle au Japon? À ce sujet, il en vient à penser que, pour passer inaperçue dans le pays, Cat's doit forcément se teindre les cheveux. Toshio se met donc à colorier la photo de Cat's : sa chevelure et ses yeux en noir… Quel choc! Son travail achevé, Toshio se retrouve avec le portrait de Hitomi devant les yeux! Il ne peut pas le croire…

Hitomi découvre par hasard la photo en venant reprendre son dictionnaire, Toshio est parti. Catastrophée, elle pense qu'il a tout compris. Rui et Ai restent stoïques devant la gravité de la situation. En effet, l'aînée pense que tout n'est pas perdu, Toshio a certainement des doutes mais elle propose de les dissiper en montant un plan pour qu'il voit Cat's et Hitomi en même temps. Toshio n'est pas rentré, il passe la nuit à la pension chez Takeuchi et Hirano. Le lendemain matin, Hitomi attend Toshio à l'entrée commissariat : elle l'invite à sortir pour la journée. Ils vont tous les deux faire une balade en barque, Toshio est mal à l'aise et tente d'aborder le sujet qui le mine, mais il n'y parvient pas… Hitomi retourne la situation à son avantage et accuse son fiancé de sortir secrètement avec Cat's! Une autre barque vient soudain les heurter manquant de flanquer Toshio à l'eau. C'est Rui, déguisée en Cat's blonde… Elle lui reparle de sa proposition, mais Rui en fait un peu trop et demande à l'inspecteur où il a appris à embrasser si bien. Toshio, pas très malin, commence à avouer que c'est grâce à l'entraînement de Rui! (Cf. chapitre 52) La situation se gâte, Rui quitte les lieux avant l'explosion de Hitomi… Toshio veut poursuivre Cat's et ne répond pas aux questions posées par sa fiancée, et elle finit par le balancer à l'eau! Le pauvre inspecteur a tout de même eu la preuve que Hitomi n'était pas Cat's…

de Maruku

 

CHAPITRE 086 : LA FIANCÉE VENUE DU PASSÉ
Titre original: 過去からきた婚約者 - Kako kara kita fiancee

Une jeune fille arrive au commissariat à la recherche de l'inspecteur Utsumi, on l'informe qu'il pourrait se trouver au Cat's Eye. Au même moment, au café : Takeuchi, Hirano et Kizaki ont eu vent de l'histoire de Toshio. Ils enragent en pensant qu'il a embrassé une autre femme que Hitomi et qui, de plus, pourrait bien être Rui ou Ai… Cette dernière est inquiète, les trois policiers font fuir tous les clients avec leurs regards de tueurs. Hitomi s'en fiche, elle est aussi en colère qu'eux contre Toshio. Celui-ci est justement caché à l'extérieur et n'ose pas entrer dans le café de peur de se faire étriller par Hitomi. Le Chef le surprend dans une curieuse position, la mystérieuse jeune fille fait ensuite son apparition et saute au cou de Toshio! Attirés par les cris de celui-ci, ses collègues et Hitomi se ruent à l'extérieur… ils découvrent la jeune fille dans les bras de l'inspecteur! Elle se nomme Keiko et prétend être sa fiancée. Hitomi est prête à exploser. Toshio n'a aucune explication à fournir : il ne connaît absolument pas cette personne. Hirano pense que c'est elle qu'il a embrassée, Toshio s'énerve et demande fermement à Keiko de s'expliquer sur cette mascarade. Celle-ci se met alors à pleurer… elle comprend que Toshio ne se souvient vraiment pas… il y a six ans, il lui avait pourtant promis de l'épouser! Keiko s'enfuit, Toshio échappe de peu au lynchage de ses coéquipiers et poursuit la jeune fille. Entre-temps, le Chef a un déclic : il vient de se souvenir d'elle… Keiko Natsume fut sauvée par Toshio lors de l'incendie de sa maison dans lequel ses parents succombèrent. Elle n'avait que onze ans et, devenue orpheline, s'était attachée à Toshio. Celui-ci avait promis, pour rire, de se marier avec elle quand elle serait grande.

Toshio rattrape Keiko dans le parc, mais elle refuse qu'il s'approche d'elle et accidentellement, la jeune fille tombe dans une fontaine… il se souvient finalement. Au café, le Chef finit son récit, et Hitomi reconnaît le grand cœur de son Toshio. Ils décident d'aller le chercher tous ensemble. C'était inutile, l'inspecteur revient au café de lui-même mais… en caleçon! En effet, il a prêté ses vêtements à Keiko car les siens étaient mouillés. La jeune fille s'excuse auprès de Hitomi pour son comportement.

de Maruku

 

CHAPITRE 087 : CAUCHEMARD D'UNE NUIT D'ÉTÉ
Titre original: 夏の夜の悪夢 - Natsu no yoru no akumu

"Cauchemar d'une nuit d'été" est le surnom d'un voleur de sous-vêtements féminins qui sévit dans le quartier. Sur une demande de Kizaki, la brigade spéciale est chargée de résoudre cette affaire. Takeuchi et Hirano s'y collent mais ils réalisent soudain que la demande de Kizaki est un piège pour retarder leur retour à la pension. En effet, depuis que Keiko y a été embauchée, les trois policiers font tout pour être là en sa présence et attirer son attention.

Le soir, en rentrant au café, Toshio se fait renverser par un homme en fuite. Dans l'incident, ce dernier laisse tomber à terre une petite culotte. Toshio la ramasse et se doute qu'il s'agit probablement de leur voleur… mais il n'a pas le temps de le poursuivre : un manche d'aspirateur s'abat sur sa tête! C'est Hitomi! Le voleur avait en effet fait une petite visite chez les sœurs Kisugi et celles-ci l'ont poursuivi, mais c'est Toshio qui en fait les frais. Lendemain matin, au café : après le coup reçu sur la tête, Toshio n'est pas en état de travailler. Il a toutefois pu dresser un portrait-robot du voleur. Hitomi, pour se faire pardonner, propose de remplacer l'inspecteur dans son enquête…

Mlle Asatani remarque que le coupable ne vole que dans les alentours du commissariat, il se pourrait donc qu'il veuille attirer l'attention de la police sur sa personne. Takeuchi et Hirano prennent sur eux de diriger l'enquête mais, malgré tout, ils compatissent au sort du voleur, qui lui non plus ne doit pas avoir de copine. Leur plan est simple : ils demandent à Keiko de leur prêter quelques sous-vêtements personnels pour appâter le chapardeur. Le soir, le Chef pique une colère en voyant l'entrée de la pension redécorée par des dizaines de sous-vêtements séchant au vent. Kizaki, Takeuchi, Hirano et Hitomi sont à l'affût. Comme prévu, le voleur se montre et s'empare d'une petite culotte. Les policiers sortent de leur cachette et l'encerclent. L'homme se rend sans protester et avoue ne voler rien que pour le plaisir d'être poursuivi par la police! Takeuchi et Hirano le comprennent un peu et dans leur grande générosité le laisse partir…

Le lendemain, le Chef leur passe un savon : il n'arrive pas à croire qu'ils aient laissé le coupable libre par compassion, les voilà quittes pour une lettre d'excuses…

de Maruku

 

CHAPITRE 088 : HÉSITATION FATALE
Titre original: 危険な迷い - Kiken na mayoi

Toshio a transformé le café en véritable bibliothèque dans le but de découvrir un lien entre Cat's Eye et Heintz. Mlle Asatani vient le tirer de ses recherches : Cat's annonce sa visite au Musée Kokura. La brigade spéciale se rend immédiatement sur place. Le directeur du musée leur montre le dispositif de sécurité déjà en place : la salle d'exposition du tableau ne dispose que d'une seule issue et tout est contrôlé par des caméras. Il ne sera donc pas nécessaire de laisser des hommes en faction, et ainsi Cat's sera moins sur ses gardes. Le plan est adopté, Toshio restera en poste dans la salle de surveillance, où se trouve également la commande de verrouillage des issues.

Toshio rentre à la maison, très confiant. À la gare, il trouve Cat's l'attendant sur le quai! Elle lui refait son numéro de charme… mais Toshio ne s'en laisse pas conter, il lui passe les menottes. Hitomi se laisse faire et lui demande une nouvelle fois de l'arrêter pour la vie. Toshio en a assez de ses allusions, il lui rétorque qu'il a déjà une fiancée. Cat's lui dit qu'ils n'ont rien à faire ensemble… puis aborde le sujet de Heintz : si Toshio se range de son côté, elle lui révélera quels liens unissent Cat's Eye, Heintz et l'inspecteur lui-même! Ce dernier est abasourdi, quels liens peut-il avoir avec le peintre? Hitomi demande alors à Toshio de ne pas intervenir quand elle apparaîtra au musée, et s'il agit ainsi ce sera la preuve que l'inspecteur tient un tant soit peu à la voleuse… Le train arrive, Hitomi monte dans la voiture, Toshio ne remarque pas qu'elle a réussi à défaire les menottes et reste sur le quai, seul avec ses pensées…

Musée Kokura, Toshio est seul dans la salle de surveillance, attendant l'heure fatidique : minuit. Plus qu'une minute, l'inspecteur est tendu… Le visage de Cat's apparaît soudain en gros plan sur les écrans. Toshio reste paralysé, il ne parvient pas à appuyer sur l'alarme. Les paroles de Hitomi prononcées à propos de ses liens avec Heintz se bousculent dans sa tête… mais au bout de dix bonnes secondes, il presse enfin le bouton! La commande ne réagit pas, Toshio s'est fait avoir. Il déboule dans la salle d'exposition et surprend la voleuse au milieu de la pièce. Ses collègues le rejoignent et se jettent sur elle : c'était un leurre! Rui et Ai les neutralisent par du gaz paralysant. Hitomi remercie Toshio pour son hésitation puis emporte le tableau avec ses deux sœurs, déguisées en policiers.

de Maruku

 

CHAPITRE 089 : SONGE D'UNE JOURNÉE DE SEPTEMBRE
Titre original: 九月の白昼夢 - Kugatsu no hakuchumu

Avis personnel du rédacteur : ce chapitre est un des plus importants du manga. En effet, la suite de l'intrigue aurait pu être différente s'il n'y avait eu la décision de Toshio…

Toshio est en vacances et passe une journée à la plage avec Hitomi… mais il ne cesse de penser à Cat's Eye. Hitomi le sait et, elle aussi, est déchirée entre l'envie de voir l'inspecteur se joindre à elle en tant que Cat's et le fait qu'elle le perde en tant que Hitomi… Ce jour-là, Cat's doit encore faire une apparition pour faire craquer Toshio, conformément au plan mis en place par Rui.

Toshio décide d'aller acheter quelques boissons, il laisse Hitomi seule quelques minutes. En revenant, elle a disparu… Il aperçoit alors une silhouette sortant de l'eau en face de lui : c'est Cat's! Elle lui annonce qu'elle est venue voir son inspecteur chéri. Toshio s'énerve et se prend une giclée de gaz soporifique. Il se réveille sous un soleil torride, à bord d'un yacht, au milieu de nulle part. Hitomi est là, devant l'inspecteur complètement perdu. Elle s'approche et lui dit que, à présent, il ne peut plus reculer… Elle se penche sur lui pour l'embrasser, Toshio est près de craquer devant l'initiative de la jeune femme… mais il se reprend soudainement et l'écarte de lui : avant toute chose, il veut absolument savoir quel mystérieux fil le relie à Cat's et, le plus important, pourquoi il devrait quitter Hitomi. Celle-ci lui confirme qu'en apprenant la vérité, il devra quitter sa fiancée! (situation paradoxale)

Toshio avoue alors trouver Cat's très attirante et lui fait comprendre qu'en définitive il pourrait bien passer de son côté… Hitomi reste figée en écoutant ses paroles, puis se retourne vivement et demande à son compagnon de regarder son visage… Toshio ne comprend pas, il ne la reconnaît toujours pas… À cet instant, Hitomi n'a jamais été aussi près de tout lui avouer… mais elle ne parvient pas à finir sa phrase. Elle invite alors Toshio dans sa cabine : un tableau masqué par un drap s'y trouve. Si l'inspecteur soulève ce drap, alors la vérité lui sera révélée : il comprendra tout, quel lien l'unit à Cat's et à Heintz… Toshio s'apprête à découvrir la toile mais repense soudain aux conséquences de ce geste : il devra quitter Hitomi, ainsi que lui a dit Cat's… Il replace le drap et commence à évoquer des lettres… Ces lettres que Hitomi lui a écrites tous les jours alors qu'il était loin d'elle, quand il est entré dans la police. Pendant plus d'un an, Toshio a pu se rendre compte à quel point Hitomi tenait à lui… Il prit sa décision à cette époque : il ne la quitterait jamais!

Il ordonne à Cat's de le ramener sur la plage… il se reçoit une nouvelle giclée de gaz et s'effondre sur le sol. Hitomi se dirige vers le tableau et retire le drap : c'est un dessin représentant son père et réalisé par elle-même à l'âge de quinze ans. Au bas de la toile, on peut lire "Papa Heintz comme dans mes souvenirs"… Toshio se réveille sur la plage au coucher du soleil, Hitomi se trouve à ses côtés. Celle-ci l'informe qu'il s'est endormi! Le plan de Rui a échoué, mais Hitomi est heureuse des paroles de son fiancé.

de Maruku

 

CHAPITRE 090 : LA LETTRE CASSETTE
Titre original: カセットレター - Cassette letter

Takeuchi et Hirano discutent avec Toshio au sujet des lettres écrites par Hitomi pendant un an et demi. De son côté, il ne lui répondait qu'une fois par mois… sauf un jour où il lui fit parvenir une lettre cassette. Ses deux coéquipiers se moquent de lui, ils considèrent que ce n'est pas un geste digne d'un amoureux, qui plus est, Toshio n'a jamais reçu de réponse à cette lettre sonore.

Au café, Hitomi a justement ladite cassette dans les mains. Rui s'étonne que sa sœur l'ait encore en sa possession. Elle lui répond que c'est une promesse faite à Ai : quand Hitomi doute de la sincérité de Toshio, elle doit écouter cette cassette et tout s'arrange.

Retour au commissariat : Mlle Asatani apprend à son tour l'histoire des lettres. Elle trouve cela plus que désuet car, aujourd'hui, pour elle, une femme doit être indépendante! Takeuchi et Hirano lui rétorquent qu'avec ce comportement vis-à-vis des hommes elle ne trouvera jamais de mari. En effet, pour eux, une femme doit s'occuper de la maison et du bien-être de l'homme… La réaction ne se fait pas attendre : les deux policiers se ramassent une gifle! Mlle Asatani quitte le bureau en courant… Toshio décide de la rattraper pour la consoler. Il la rejoint dans le couloir et tente de la raisonner. Celle-ci pense qu'elle fait fuir les hommes en voulant être leur égal. Toshio se rapproche d'elle pour la ramener au bureau mais, de chagrin, elle se blottit contre lui…

Hitomi, qui venait faire une livraison au commissariat, les surprend dans cette situation. Toshio n'a encore pas le temps d'expliquer qu'il ne faisait que la consoler, elle quitte les lieux, furieuse. Pour se venger, Hitomi décide de faire écouter la cassette à tout le commissariat par le biais de la radio interne. La voix de Toshio résonne bientôt dans le bâtiment. L'inspecteur se précipite dans le local radio. Sur l'enregistrement, Toshio jure de rester toujours fidèle à Hitomi et qu'il ne cessera jamais de l'aimer… Il déboule enfin sur place, coupe le micro et s'en prend à la jeune femme : il l'accuse de lui faire honte et s'énerve car il pense que Hitomi n'a jamais répondu à sa cassette. Cette dernière se défend : elle lui a bien adressé une réponse! Une dispute éclate… Asatani assiste à la scène et décide de faire quelque chose. Au café, elle en discute avec Rui. Celle-ci se souvient soudain de cette fameuse réponse de Hitomi…

Toshio boit son café au comptoir, Hitomi fait la vaisselle en face de lui mais ils ne s'adressent pas la parole. Rui, qui a monté un petit stratagème, demande à sa sœur de mettre un peu de musique : une cassette avec une étiquette bleue. Hitomi ne se souvient pas de l'objet, mais pourtant elle devrait… La lecture démarre, la voix de Hitomi se fait entendre dans les haut-parleurs! C'est la lettre cassette qui était destinée à Toshio. Rui avait oublié de la rendre à sa sœur quand elle revint pour cause d'adresse inconnue. Toshio découvre avec surprise la teneur de l'enregistrement : Hitomi lui avoue aussi son amour indéfectible. La jeune femme ne sait plus où se mettre, elle stoppe la bande avant la fin et s'en prend à Rui de la même manière que Toshio l'avait fait pour elle au commissariat. Rui lui apprend ce que faisait réellement l'inspecteur quand elle l'a surpris avec Asatani. Hitomi réalise enfin sa méprise et s'excuse auprès de lui, toute penaude.

de Maruku

 

CHAPITRE 091 : MON AMOUR N'EST RIEN QUE POUR TOI
Titre original: あなたにだけ愛情こめて - Anata ni dake aijo komete

Mlle Asatani a fait du thé pour toute la brigade spéciale mais il est horriblement mauvais. M. Uno laisse échapper qu'elle ne pourra jamais se marier si elle ne sait même pas faire un bon thé. Mais Mlle Asatani n'en a rien à faire, elle ne veut pas se marier… Pourtant ses parents ont secrètement demandé à M. Uno d'arranger le mariage de leur fille. Hitomi et Toshio s'inquiètent : Asatani ne sait pas cuisiner! Cependant, pour M. Uno, le plus important est l'amour pour qui le plat est destiné. Cette réflexion donne à Rui l'idée de faire travailler Mlle Asatani une journée au café, pour essayer de faire naître en elle le sentiment associé à la satisfaction du client. Toshio n'est pas convaincu : selon lui, elle n'acceptera jamais… mais M. Uno a un plan.

Au commissariat, Toshio fait la proposition à Mlle Asatani pour le prochain lundi, mais elle refuse… M. Uno fait son entrée et lui propose un énième rendez-vous arrangé, également fixé lundi! Elle désire encore moins s'y rendre et, pour se défiler, elle accepte finalement la proposition de travailler au Cat's Eye.

Le grand jour arrive. Mlle Asatani est seule au café avec Hitomi et finit le ménage avant l'ouverture. Les premiers clients arrivent… mais c'est une catastrophe : la jeune femme ne supporte pas de jouer la serveuse et n'a aucune patience. Rui téléphone au café pour prendre des nouvelles, Hitomi lui fait part de l'échec de son plan. Toutefois, cette dernière a une ultime idée… Hitomi s'absente pour une livraison et laisse Mlle Asatani seule dans l'établissement. Pour être tranquille, elle veut fermer… mais Rui, déguisée en Cat's masculin, franchit soudain le seuil! Mlle Asatani est abasourdie. Elle sort pourtant une paire de menottes pour l'arrêter. "L'homme" l'en dissuade en ajoutant que c'est son jour de congé à lui aussi… Il voudrait goûter au café préparé par Mlle Asatani. Celle-ci avoue ne pas faire de bon café mais, fidèle à son idée, Rui indique à la jeune femme qu'il suffit d'y mettre tout son cœur pour y parvenir. Et ça marche! Le café de Mlle Asatani est délicieux, son visage resplendit de joie devant le compliment. Rui quitte enfin les lieux et croise Hitomi en sortant : leur plan a finalement fonctionné.

de Maruku

 

CHAPITRE 092 : J'SUIS PLUS UNE ENFANT
Titre original: 子供じゃないもん - Kodomo janai mon

Toshio rentre à la maison en fin de journée. Ai regarde la télévision après avoir pris une douche. Elle n'est vêtue que d'une serviette… Toshio passe devant le salon et aperçoit la jeune fille, de dos, assise sur le bord du canapé. Croyant avoir affaire à Hitomi, il s'approche d'elle à pas de loup et la saisit dans ses bras pour la surprendre… Ai se retourne… cris dans la maison! Rui et Hitomi accourent dans la pièce. Toshio s'est caché sous les coussins, Ai explique à ses sœurs qu'elle a eu peur d'une blatte.

Le lendemain, pour acheter le silence de la jeune fille, Toshio cède à ses caprices : il lui achète quelques vêtements. Ai en profite un maximum tellement Toshio a peur de la réaction de Hitomi. Celui-ci se demande vraiment ce qui lui a pris de la confondre avec elle. Ai lui répond qu'elle est maintenant une vraie femme! En effet, elle vient d'avoir dix-huit ans… pourtant, Toshio la considère encore comme une enfant. Pour le démontrer, il lui propose un pari : marcher seule de la gare de Harajuku à la rue Aoyama. Si un homme venait à l'aborder, alors Toshio devra admettre son erreur. Ai s'exécute et au bout de quelques mètres, un homme vient lui faire une proposition : c'est Kamiya! Toshio lui saute dessus, il vient de perdre le pari à cause de lui. De plus, Kamiya n'a même pas reconnu Ai. Pour honorer sa parole, il emmène la jeune fille au restaurant, Kamiya est cordialement invité à partager la note. En la voyant manger, les deux hommes se demandent si elle n'a pas peur de grossir… Ils avaient raison, Ai ne peut bientôt plus rentrer dans son nouveau pantalon.

Le lendemain, Ai fait le service au café. Une foule de garçons se presse autour d'elle, ce qui énerve Takeuchi… à tel point qu'il vient s'en prendre à eux! Ai réagit en adulte et tente de les calmer. Rui remarque alors que sa petite sœur est devenue une vraie femme, capable de déclencher des bagarres entre hommes.

de Maruku

 

CHAPITRE 093 : UN CASSE-CROUTE DE 3 MILLIARDS DE YEN
Titre original: 30億円のつまみぐい - Sanju okuen no tsumamigui

Kamiya se promène dans le quartier de Harajuku. Devant une bijouterie, il repère une femme seule. Il décide de lui adresser la parole mais celle-ci se défile… en insistant, il découvre que c'est Kizaki déguisé en femme! Le journaliste s'en donne à cœur joie, il traite publiquement l'inspecteur de travesti. Toute sa couverture tombe à l'eau. En effet, il effectuait une surveillance discrète de la bijouterie quand Kamiya l'a démasqué. Le spectacle continue à la brigade, mais le chef craque et les met dehors.

Au café, Toshio et ses deux compères s'interrogent sur la présence de Kamiya à Harajuku, car ça ne lui ressemble pas d'aller traîner là-bas. Rui écoute la conversation d'une oreille, en lisant un journal : la bijouterie Shinseido que surveillait Kizaki expose en ce moment un saphir de quatre-vingt-cinq carats! Nul doute que Kamiya alias le Rat a des vues sur cette pierre. Ce dernier débarque au café avec une idée derrière la tête : il propose un rendez-vous à Rui. Mais elle sait ce qu'il en est, elle est au courant que le Rat veut s'emparer du saphir. Elle accepte l'invitation pour lui rendre service, car après tout, il les a lui-même aidées plusieurs fois.

À la bijouterie, Rui fait des dégâts : tous les hommes ont le regard fixé sur elle. Le plan de Kamiya fonctionne à merveille, il peut ainsi faire tout ce qu'il veut sans attirer l'attention sur lui. Le vendeur leur montre quelques pierres sans intérêt, le couple s'en moque et fait mine de partir. Le bijoutier propose alors la pièce rare : le fameux saphir à trois milliards de yens! Le Rat désire le voir de plus près… une fois entre ses mains, il le subtilise à un faux qu'il avait dissimulé dans sa bouche. Il déclare finalement n'être pas intéressé et quitte la boutique avec le vrai saphir dans la bouche.

En sortant, Rui le laisse de son côté, considérant leur dette remboursée. Kamiya remarque alors la même femme qu'il avait vue la première fois. Il pense que c'est encore Kizaki… Il s'approche pour l'embêter un peu : c'est Mlle Asatani! Sous le choc, il avale la pierre!

de Maruku

 

 

Back to top