Livre d'Or

 

Sommaire

News

Actualité

Réseau Angelus City

Staff

Projets

Manga

Histoire

Personnages

Résumés

Heintz Collection

Listes des éditions

Anime

Personnages principaux

Episodes

Staff de l'anime

Seiyuus / Doubleurs

Interviews

Heintz Collection

Films

Musique

Divers

Dossiers & Articles

Galeries

Fanwork

Produits dérivés

Angelus City

 

 

 

  Tomes: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Episodes

CAT'S EYE - TOME 6

Editeur: Tonkam Editions

Date: 1/7/1999

Prix: 59 F

ISBN: 2-912-628-57-1

Edito: J'aime beaucoup les animaux... Je regarde presque toutes les semaines un jeu télévisé qui leur est consacré. Le présentateur est bien rigoloet les animaux présentés sont si mignons! Ceux que j'aime par dessus tout, ce sont les loutres de mer et les wombats. C'est incroyable que des créatures aussi mignones existent... J'aimerais bien avoir une de ces betes avec moi au studio mais hélas, je sais bien que c'est impossible. Je dois donc me contenter de rever en regardant les chats de gouttière du voisinage.

 

Chapitres: 68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  

 

CHAPITRE 068 : L'ÎLE AU TRÉSOR
Titre original: 離南島からの招待状 - Runan to kara no shotaijo

Un ferry approche de l'île Runan. À son bord, Toshio et Hirano qui ont pris une semaine de congé pour participer à la course, mais aussi Hitomi et M. Nagaishi. Les voitures de chaque pilote débarquent. Nagaishi fait part à Hitomi des quelques modifications apportées à sa Porsche pour l'occasion. Un homme inattendu se montre alors à la jeune femme : c'est le Rat! Il est décidé, lui aussi, à remporter le prix de cent millions. L'hélicoptère du mystérieux organisateur vient donner le départ des éliminatoires, le but de la course est de rejoindre sa résidence située à environ trente minutes. Les concurrents s'élancent, Hitomi prend un mauvais départ, d'autant plus que les amis du "Loup Aoyama", également présent, lui bloquent la route… Hitomi décide donc de mettre à profit les options installées par M. Nagaishi : elle presse sur un premier bouton, trois missiles sont lancés vers l'avant et dégomment les voitures gênantes. Pendant ce temps, Kamiya approche de l'arrivée, le dernier obstacle étant un pont suspendu en bois. Hitomi rattrape enfin le "Loup" puis le dépasse, elle presse alors sur le second bouton… une nappe d'huile se répand sur le parcours : son adversaire part dans le décor. Toshio est à ce moment-là dans le groupe de tête, il s'engage sur le pont avec deux autres voitures. Hitomi, à quelques longueurs derrière, freine avant de s'y engager à son tour : le pont s'écroule… la voiture de Toshio et Hirano tombe dans le précipice. Hitomi sort et s'approche du gouffre, jette un œil et remonte en voiture. Entre-temps, le "Loup Aoyama" s'est introduit dans la Porsche et menace Hitomi avec un couteau. La jeune femme ne se démonte pas et redémarre en trombe en direction du précipice. L'homme se décompose à mesure que Hitomi se rapproche du gouffre… la voiture plonge dans le trou, mais Hitomi presse sur le dernier bouton : le réacteur de jet situé à l'arrière se met en route! La voiture vole jusqu'à la résidence où elle finit par s'encastrer sous les yeux des quatre premiers arrivés.

L'organisateur se montre enfin : il se présente comme le Général de la Fondation Orientale, et se nomme Shin Kaibara! Il annonce aux cinq sélectionnés, dont Hitomi et le Rat, que la suite des évènements aura lieu dans trois jours. Toshio et Hirano ont été sauvés par deux jeunes femmes prétendant travailler à la résidence de Kaibara. Elles leur révèlent les vraies intentions du Général : recruter un pilote pour un transfert de fonds vers le pays S, et se débarrasser des quatre autres… Elles proposent aux policiers d'utiliser leur émetteur radio pour appeler des renforts à Tokyo… mais c'est une ruse, les deux femmes sont en fait Rui et Ai! L'émetteur laissé à la disposition de Toshio ne servira qu'à contacter de faux renforts arrangés par M. Nagaishi. Ce plan a pour but de faire paniquer le Général et ainsi permettre aux sœurs Kisugi de s'emparer du trésor.

Au bout de deux jours, Kaibara se montre à nouveau et explique ses desseins à ses cinq hôtes. S'ils refusent ses conditions, ils seront éliminés… de plus, un seul pilote est nécessaire, ils vont donc devoir s'entre-tuer. Mais Rui, Ai et M. Nagaishi ont plus d'un tour dans leur sac : ils ont réussi à prendre la place des vrais concurrents à l'intérieur de la résidence et, avec Hitomi, ils réussissent à duper Kamiya et à tromper la surveillance mise en place par le Général. Quand ce dernier revient enfin sur les lieux, il trouve Hitomi seule avec quatre corps à ses pieds. Il ordonne à ses hommes de s'en débarrasser puis retourne dans sa salle de contrôle, mais Hitomi a réussi à placer un micro. Kaibara est informé que des vaisseaux de la police encerclent l'île, ce qui l'amène à penser que Toshio et Hirano sont toujours vivants. Grâce au micro, Hitomi apprend la localisation du trésor : un navire coulé à trente mètres de fond dans la baie. Le Général fait venir Toshio et Hirano à la résidence, il leur révèle qu'ils ont été manipulés par les deux jeunes femmes qui les ont sauvés dans le but de s'emparer du trésor. En effet, la flotte dépêchée par Nagaishi s'est regroupée à la verticale du navire coulé. Toshio et Hirano comprennent que Cat's Eye est dans le coup, mais ne peuvent rien faire : ils sont faits prisonniers par Kaibara…

Alors que Hitomi est toujours à la résidence, Rui et Ai s'apprêtent à plonger pour préparer le renflouement de l'épave sous le contrôle de Kamiya et de Nagaishi. Mais ce dernier n'est pas tranquille, il n'y a aucune réaction du Général. En effet, c'était un piège! Alors que Rui et Ai s'approchent du bateau, elles se font aspirer par un vortex créé depuis l'épave. Nagaishi fait remonter les câbles mais il est trop tard, les deux sœurs ont disparu. Celles-ci se retrouvent bientôt face à face avec Kaibara lui-même. Il révèle que le bateau englouti et sa résidence sont en fait reliés par un souterrain. Disposant maintenant de deux otages, il force Nagaishi à évacuer la baie. Au même instant, Hitomi, qui n'est toujours pas partie, est invitée auprès du Général pour le dîner. Mais elle a la mauvaise surprise de se retrouver à table avec ses sœurs. Elles nient se connaître mais Kaibara sait qu'elles sont Cat's Eye! Pour corser la situation, il décide de faire entrer Toshio dans la pièce : Hitomi et ses sœurs sont catastrophées, Toshio apparaît devant elles…

De leur côté, Nagaishi et Kamiya n'ont pas dit leur dernier mot : ils ont réussi à s'introduire dans l'épave à l'insu des hommes du Général. Grâce à un émetteur dissimulé dans la bague de Hitomi, ils apprennent la situation à la résidence.

Toshio est debout au milieu de la pièce, mais à cause d'un masque en verre spécial, il ne distingue pas les personnes présentes. Hitomi fait asseoir l'inspecteur à la table. Pour forcer la jeune femme à convoyer son trésor, Kaibara annonce qu'il livrera Cat's à la police si jamais elle ne remplissait pas son contrat. Mais si elle s'exécute, il leur donnera "La Symphonie de Lumière", la toile convoitée depuis le départ et éliminera l'inspecteur Utsumi. Hitomi refuse de faire quoi que ce soit s'il touche à Toshio. Rui obtient du Général de laisser partir l'inspecteur une fois la mission accomplie. Il accepte, et serre la main de celle-ci pour sceller le pacte. Encore une ruse! Rui possède une bague munie d'une aiguille imprégnée de somnifère : Kaibara s'effondre sur la table, mais il a eu le temps de déclencher le mécanisme d'ouverture du masque de Toshio…

À la surprise générale, ce dernier ferme les yeux. Il ne veut pas voir leurs visages pour les remercier de l'avoir défendu. Nagaishi, en poste dans le souterrain, prend alors contact avec elles pour organiser leur fuite. Rui attrape la toile, puis ils évacuent les lieux en libérant Hirano au passage. Course effrénée dans le souterrain, Toshio et Hirano ont les yeux bandés. Kaibara se réveille et donne l'ordre de détruire l'épave. L'explosion provoque l'inondation des coursives, Hitomi et Toshio sont séparés des autres. Les deux trouvent refuge dans une pièce isolée du bateau qui s'avère être la cache du trésor. L'obscurité règne, Toshio n'a plus besoin de son bandeau sur les yeux. À cause de la pression sur l'écoutille, les boulons sautent et blessent l'inspecteur au bras. Complètement isolés, Toshio pense qu'ils ne vont pas s'en sortir vivants, mais Hitomi lui dit de ne pas perdre espoir. Bien que celle-ci change sa voix, Toshio croit reconnaître sa façon de parler et il aimerait voir son visage une fois avant de mourir…

La pièce est soudain secouée par une explosion : Rui, Ai, Nagaishi et Kamiya viennent les sauver… Toshio perd connaissance sur les genoux de Hitomi, elle l'appelle par son prénom mais oublie de déformer sa voix…

L'inspecteur se réveille à bord d'un vaisseau de la police de Tokyo avec ses collègues et le Chef à son chevet. Tous les hommes de Kaibara ont été arrêtés mais aucune trace de lui ni de Cat's Eye. Retour au commissariat : Toshio n'a encore pas revu Hitomi et il est rongé par les doutes, la voix qu'il a entendue avant de s'évanouir était celle de la jeune femme! Takeuchi assure alors que les sœurs étaient toutes présentes au café pendant ces derniers jours. Toshio s'en trouve soulagé, mais ce n'était bien sûr qu'une façade : ce sont des hommes de Nagaishi, déguisés, qui ont tenu le café. Takeuchi débarque pour un rendez-vous que la "fausse" Ai lui avait promis. De retour au poste de police, il raconte qu'il s'est fait sèchement éconduire par la jeune fille… comme si elle était devenue une toute autre personne pendant ces dix jours. En entendant ça, Toshio sent retomber sur lui le poids du doute. Mlle Asatani s'en rend compte et propose de lui donner la preuve qui lui manque. Ils se rendent tous deux au café. Asatani tend un piège à Ai en lui parlant d'un évènement qui aurait eu lieu au café en l'absence des sœurs Kisugi. Ai ne sait pas quoi répondre de peur de faire une gaffe, mais Rui fait son apparition et sauve la mise à sa sœur. En effet, Rui a passé toute la nuit après leur retour à visionner les vidéos enregistrées au café, et peut donc donner le change à Asatani. Toshio ne sait plus quoi penser… Rui le ramène à la réalité en lui faisant fermement remarquer qu'il n'a pas encore vu Hitomi depuis son retour. Il part sur le champ la retrouver sur la plage où elle est partie un peu plus tôt. Sur place, Toshio rencontre un vieil homme (Kamiya déguisé) qui lui raconte que la jeune femme est venue tous les soirs sur cette plage en attendant qu'il revienne… Toshio court à la rencontre de sa bien-aimée…

de Maruku

 

CHAPITRE 069 : UNE VIE DE RÊVE
Titre original: おいしい生活 - Oishii seikatsu

Toshio et son équipe poursuivent Cat's qui vole de toit en toit. L'inspecteur parvient à rattraper Hitomi mais il rate son coup en tentant de l'imiter dans ses sauts. Il atterrit dans une salle de gym remplie de jeunes femmes en collants : le pauvre Toshio a une montée de sang… De retour au commissariat, il est la risée de Takeuchi et Hirano. Ils pensent que les saignements de nez de Toshio dénotent une certaine frustration vis-à-vis des femmes. Mlle Asatani s'y met aussi et traite l'inspecteur d'obsédé frustré. Toshio s'énerve et… nouvelle hémorragie! En guise de mouchoir, il sort de sa poche… une petite culotte, mais il ne s'en rend pas compte immédiatement. Kamiya débarque à son tour dans le bureau pour narguer Toshio, ce dernier l'accueille avec la petite culotte dans le nez…

Plus tard, Toshio explique à Kamiya la raison de ses montées de sang : malgré le fait que les autres l'envient, c'est parfois un supplice de vivre entouré de superbes femmes car il pense que celles-ci ne le considèrent pas comme un homme, mais plutôt comme un enfant. Kamiya lui donne quelques conseils pour que les sœurs Kisugi le considèrent enfin comme un vrai mâle. Toshio décide de s'y mettre le soir même. Première étape : regarder des programmes érotiques à la télévision, mais pour lui cela se limite à une émission de gym féminine! Hitomi est intriguée quand Toshio lui dit que les hommes aiment ce genre de programmes : elle pense qu'il veut se mettre à l'aérobic! La première étape est un échec… Seconde phase du plan élaboré par Kamiya : exhiber sa virilité. Pour cela, Toshio décide de sortir nu de la salle de bain… mais au moment de s'exécuter, Rui arrive pour prendre son bain et ne remarque pas que Toshio est déjà là. Gros dilemme pour ce dernier : rester dans la baignoire et aller jusqu'au bout de son plan, mais au risque de voir entrer Rui, nue. Toshio est soudain frappé d'un malaise à cause de son bain prolongé, Rui entre au même instant et le découvre prêt à se noyer. Toshio se remet dans sa chambre, Hitomi à son chevet. Malgré son évanouissement, il pense avoir réussi son coup : les sœurs ont dû le voir nu… mais Hitomi lui dit qu'il se comporte comme un enfant!

Toshio est piqué au vif par cette remarque. Il décide d'attaquer la troisième étape : déchaîner la bête qui sommeille en lui… Toshio saute sur Hitomi et la plaque sur le lit pour lui faire comprendre quel homme il est vraiment. Prise au dépourvu, Hitomi ne comprend pas le comportement bizarre de Toshio. Rui, alertée par les cris, débarque dans la chambre vêtue d'une simple serviette : nouveau saignement de nez pour le pauvre Toshio.

de Maruku

 

CHAPITRE 070 : INTERROGATOIRE FAçON CAT'S
Titre original: キャッツ風犯人料理法 - Cat's fu hannin ryoriho

Toshio interroge le voleur n°28, responsable d'un cambriolage au musée Tsugihara. Or, ce musée était aussi la cible de Cat's Eye mais elle a été devancée. Le voleur ne veut pas révéler où il a caché les tableaux avant de se faire prendre. Pour assister à l'interrogatoire et découvrir la cachette, Hitomi se rend au commissariat déguisée en Mlle Asatani… Le voleur s'avère très peu coopératif et fait tourner les policiers en bourrique. Perspicace, Toshio pense que Cat's va aussi chercher à récupérer les toiles… Hitomi entre en scène et propose de reprendre l'enquête en interrogeant elle-même le n°28. Alors qu'elle quitte le bureau, la vraie Asatani apparaît : Hitomi doit fuir précipitamment, Toshio et ses collègues se lancent à sa poursuite. Elle les neutralise à l'aide d'une carte… mais les issues du commissariat sont bouclées, Hitomi se réfugie dans les toilettes pour dames. Pour Mlle Asatani, l'occasion est trop bonne pour démasquer Hitomi : elle court au café en espérant constater que celle-ci ne s'y trouve pas. Mais sur les lieux, quelle surprise! Hitomi est tranquillement assise au comptoir en compagnie de sa sœur. Mlle Asatani repart, déconcertée. Pour s'échapper, Hitomi a en fait utilisé un passage reliant directement les toilettes du commissariat au café via les égouts.

Mlle Asatani rumine son échec, mais elle élabore un plan pour piéger Hitomi : elle retourne au Cat's Eye et fait croire que le voleur a parlé. Les tableaux auraient été cachés dans le musée même. Elle quitte le café plutôt fière de son plan, mais Hitomi n'est pas dupe, et elle va de nouveau profiter de l'absence de Mlle Asatani pour infiltrer le commissariat. Déguisée, Hitomi retourne sur place pour s'occuper du voleur. Elle l'attache sur sa chaise avec une corde et installe un dispositif sur la porte de la salle d'interrogatoire : si celle-ci est ouverte, un coup de feu sera tiré automatiquement sur le prisonnier. Ce dernier commence à paniquer et comprend que la femme en face de lui n'est autre que Cat's.

Le voleur essaie tant bien que mal de garder son sang-froid, mais la détermination apparente de Hitomi le remet en place. Celle-ci fait alors mine de s'enfuir par la fenêtre après avoir démonté les barreaux… l'homme reste seul dans la pièce à la merci de l'arme braquée sur lui. À bout de nerfs, il avoue où sont cachés les tableaux : l'entrepôt 16 du port de Tokyo. Alertés par les cris du prisonnier, Toshio et Hirano déboulent et ouvrent la porte, le coup de feu part : c'était une balle à blanc. Rejoints par Takeuchi, ils se ruent alors à l'extérieur pour tenter de rattraper Cat's, mais c'est ce moment qu'a choisi l'authentique Mlle Asatani pour rentrer au commissariat : elle se fait assaillir par nos trois policiers…

de Maruku

 

CHAPITRE 071 : LA VALSE DES MINI-JUPES
Titre original: ミニスカートの花満開

La réussite de Cat's Eye face au voleur n°28 fait la une du journal. Toshio enrage : son équipe est complètement ridiculisée. Tout serait différent si les inspecteurs avaient un moyen de reconnaître Cat's quand elle est déguisée… Cette réflexion de Toshio permet à Ai de monter un petit stratagème pour faire tourner une nouvelle fois les policiers en bourrique et faciliter leur prochain coup. Au commissariat, l'ambiance est morose et la suspicion va bon train : regards accusateurs à l'arrivée de Mlle Asatani, en effet, Toshio pense qu'elle pourrait encore être Cat's sous un déguisement… Le Chef est démoralisé devant la bêtise de son équipe d'inspecteurs. Un témoin surprise se présente alors au commissariat : un homme plutôt âgé qui prétend avoir vu Cat's près de l'entrepôt 16, au port. Ce détail n'étant pas mentionné dans le journal, Toshio est sûr qu'il s'agit bien de la voleuse. L'homme fournit une description sommaire de la femme qu'il a vue, mais ajoute qu'elle possède un grain de beauté sur la cuisse droite…

L'homme quitte le commissariat, Ai l'interpelle : c'était M. Nagaishi déguisé! Pendant ce temps, à l'intérieur, Toshio, Takeuchi et Hirano élaborent un plan pour pouvoir démasquer Cat's. La seule solution qui leur vient à l'esprit est de soulever les jupes des femmes pour vérifier la présence ou non du grain de beauté. Ils décident de tester la méthode sur Mlle Asatani… le Chef est prêt à craquer en les voyant à l'œuvre. Le soir, au café, Hitomi est en colère : elle ne veut pas que son Toshio soulève des jupes!

Harajuku, Musée Amore : Cat's Eye a annoncé sa visite pour ce jour. Toshio et ses deux acolytes sont sur place, mais ne cessent de fixer les jambes des femmes, ce qui énerve profondément Mlle Asatani. Les inspecteurs du commissariat de Harajuku sont aussi au musée pour leur prêter main-forte. En allant à la rencontre de ces derniers, Toshio bouscule une jeune femme vêtue d'une minijupe : c'est Rui! mais il ne la reconnaît pas… par contre, le trio de policiers repèrent son grain de beauté sur la cuisse. Ils se lancent à sa poursuite et aboutissent dans une salle d'exposition, mais toutes les femmes présentes portent des jupes. Comme ils n'ont pas vu à quoi Cat's ressemblait, une seule technique pour la retrouver : soulever les jupes! C'est l'émeute dans la salle, on crie aux satyres! L'agitation attire la foule des salles voisines, et les inspecteurs de Harajuku par la même occasion. Hitomi profite de la désertion des salles d'exposition pour s'emparer en toute quiétude de la toile convoitée. De leur côté, Toshio et compagnie continuent de faire voler les jupes : ils se font arrêter par leurs collègues et se retrouvent derrière les barreaux.

de Maruku

 

CHAPITRE 072 : LA BRIGADE SPÉCIALE ANTI CAT'S EYE !!
Titre original: キャッツ特捜班結成!! - Cat's tokusohan kessei !!

Toshio, Takeuchi et Hirano sont au café pour fêter la création de la brigade spéciale anti-Cat's Eye. Le Chef et Mlle Asatani sont là aussi mais ne partagent pas du tout leur ferveur. En effet, la formation de la brigade fait directement suite à l'épisode de Harajuku : toute l'équipe a en fait été rétrogradée! Leur seul espoir d'une quelconque promotion repose maintenant uniquement sur l'arrestation de Cat's Eye.

Pendant ce temps, Hitomi est dans le train direction Inunari pour rentrer au café. Son attention est bientôt attirée par une petite altercation entre un vieil homme et un voyou prétentieux. À l'arrivée à la gare, ce dernier le fait tomber. Hitomi intervient en assénant un énorme coup de pied au caïd. La jeune femme a également remarqué que le vieil homme était un habile pickpocket puisque celui-ci a réussi, pendant qu'il tombait, à subtiliser le ticket de train de son agresseur.

Retour au café, le Chef attend encore la venue d'un nouveau membre dans l'équipe. Il leur a été assigné par la direction centrale de la police. Il s'agit d'un célèbre voleur à la tire! Pour pouvoir rivaliser avec Cat's, le Chef pense qu'il est dans l'intérêt de la brigade spéciale de s'attacher les services d'un voleur expérimenté. Hitomi arrive à bout de souffle, elle raconte qu'elle a été suivie par le vieil homme rencontré la gare. Surprise! Ce dernier débarque au café : c'est lui que le Chef attendait. Il se nomme Junzo Uno et est âgé de cinquante-sept ans.

Mais M. Uno n'est pas le seul à avoir suivi Hitomi, le type à qui elle a mis une raclée dans le train fait son apparition au café pour se venger. L'homme se vante d'être un malfrat de première classe. Toshio demande des précisions sur ses exploits, le type débite alors tous ses crimes devant l'assemblée, ne se doutant pas qu'il s'adresse à des policiers. Le Chef et son équipe se frottent les mains et sortent tous ensemble leurs insignes de police… Le type, pris de court, dégaine son automatique et menace l'équipe pour qu'ils le laissent s'enfuir. Mais à la surprise générale, M. Uno intervient : il a réussi à lui voler son chargeur à la gare en même temps que le ticket! Le malfrat, devenu inoffensif, est arrêté. Tout le monde est époustouflé par le talent du pickpocket, le Chef regrette même de ne pas l'avoir eu plus tôt sous ses ordres.

de Maruku

 

CHAPITRE 073 : LES CAFARDS SE REBIFFENT
Titre original: やがてかなしき悪さかなc - Yagate kanashiki warusa kana...

Toshio arrive au commissariat et se dirige vers son bureau comme d'habitude… mais sur place, il se fait refouler par Nobuhiko Kizaki, le nouvel inspecteur en chef. En effet, la brigade spéciale a été reléguée dans un vieux bureau moisi à proximité des toilettes. Toshio comprend enfin que tout le commissariat, et en particulier les femmes, considèrent les membres de la brigade comme des moins que rien, des cafards… Kizaki ne se gêne pas pour le leur rappeler aussi souvent que possible. Coïncidence, M. Uno, également spécialiste du mariage arrangé, propose à Rui un rendez-vous avec ce même Kizaki. Rui tente de se défiler mais rien n'y fait, M. Uno est très fort : la jeune femme accepte malgré elle de le rencontrer. Toshio et Hirano, oisifs, débarquent à leur tour au café. Rui ne fait pas attention à eux. Hitomi explique la situation à Toshio : M. Uno a forcé la main à sa grande sœur pour un rendez-vous arrangé avec un homme. Hirano explose en l'apprenant, il demande à M. Uno la photo de l'homme en question : il reconnaît le nouvel inspecteur. Hirano est au bout du rouleau, il ne supporte pas que Rui ait un rendez-vous galant, qui plus est avec un type comme Kizaki. Pour lui remonter le moral, Toshio propose d'arranger un peu la rencontre à leur façon.

Le grand jour arrive. L'inspecteur Kizaki débarque au café en début de matinée, il tombe à la renverse quand il voit que Toshio et Takeshi sont là pour l'accueillir. Tous deux l'installent sur une chaise puis le spectacle commence : Toshio apporte à Kizaki un café additionné d'une bouteille de Tabasco! Pour se remettre, il réclame de l'eau… pas de problème, Hirano lui donne un verre… avec un faux cafard dedans! Kizaki craque, il se lève de son siège mais son pantalon reste collé, et en forçant pour se détacher, il s'étale dans la vitrine des gâteaux! Les deux compères y sont allés fort et pour se faire pardonner, proposent à Kizaki d'aller se laver à la salle de bain. Pendant ce temps, Hitomi constate les dégâts au café… Mais le coup de la salle de bain fait encore partie du plan. En effet, Rui s'y trouve à ce moment-là et Toshio le sait. Kizaki entre et surprend Rui sous la douche : ce dernier se ramasse un coup de balai sur la tête! Le plan a marché à merveille, cependant, Hitomi voit clair dans le jeu de Toshio et Hirano et pique une colère : s'ils veulent donner une leçon à Kizaki, qu'ils le fassent comme des hommes, sur le terrain du travail!

de Maruku

 

CHAPITRE 074 : LE PREMIER SUCCÈS DE LA BRIGADE SPÉCIALE
Titre original: 特捜課の意地t - Okusoka no iji

Hitomi se fait du souci pour Toshio et la brigade spéciale car ceux-ci sont devenus les parias du commissariat. Elle demande de l'aide au Rat pour trouver un plan permettant de relever leur réputation. Il propose donc à Hitomi d'envoyer une carte directement à Kizaki : Kamiya pense que compte tenu de son extrême suffisance, l'inspecteur ne préviendra pas la brigade spéciale et s'occupera lui-même de l'affaire. Cat's pourra donc le ridiculiser à sa guise, comme elle en a l'habitude avec la police… Kamiya débarque dans le bureau miteux de la brigade et découvre les policiers complètement désœuvrés. M. Uno rejoint bientôt l'équipe et annonce que Kizaki a secrètement reçu une carte de Cat's Eye (il l'a découverte en faisant les poches à l'inspecteur). Toshio est fou de rage, Kizaki ne les a pas prévenus, mais il décide tout de même de s'en mêler pour donner une leçon aux nouveaux inspecteurs. De son côté, Kamiya est consterné : son plan est compromis car la brigade n'était pas censée être au courant pour la carte, mais il décide de ne rien dire à Hitomi.

Au même instant, Kizaki expose la situation à ses collègues : Cat's a annoncé le vol du diamant "Silver Star" conservé à la bijouterie Shiraizumi. L'inspecteur est aussi décidé à se venger de Toshio à cause du rendez-vous raté avec Rui. Cette dernière apprend le plan que sa sœur a élaboré avec le Rat. Bien qu'elle ne soit pas très partante pour ce coup-là (en effet, Cat's n'a aucune raison de voler le diamant), Rui se laisse finalement convaincre par Hitomi. Elle se rend donc au commissariat pour retrouver Kizaki, celui-ci tombe des nues en voyant arriver Rui avec des cafés pour lui et ses collègues… Kizaki se laisse prendre au numéro de charme de la jeune femme, elle en profite pour substituer son briquet à un autre, piégé… Aveuglé par Rui, l'inspecteur n'y voit que du feu.

Bijouterie Shiraizumi : Kizaki et ses hommes sont plus que confiants, ils ont étudié toutes les possibilités d'action de Cat's. Un coup de téléphone vient troubler leur quiétude : c'est Cat's! Elle annonce qu'elle sera bien au rendez-vous, et au même moment, le briquet de Kizaki se met à dégager un gaz soporifique… Les policiers sont à terre, Hitomi s'empare du diamant et sort de la bijouterie déguisée en Kizaki. Toshio et la brigade spéciale la surprennent à l'extérieur et demandent des explications sur sa présence… M. Uno, très physionomiste, en vient à lui tâter les fesses, Hitomi pousse un cri et le traite de maniaque sexuel, mais avec sa voix de femme! Takeuchi et Hirano pensent que Kizaki est un travesti! mais Toshio comprend alors qu'ils ont affaire à Cat's : la poursuite s'engage, Hitomi tente de les distancer rapidement en s'envolant vers les toits… Pour l'arrêter, M. Uno demande à Hirano de le lancer en l'air! Exécution immédiate : le petit vieux s'envole, arrive à la hauteur de Hitomi puis retombe dans les bras de Hirano… mais en bon pickpocket, il a réussi à reprendre le diamant!

Le lendemain, le succès de la brigade spéciale figure en bonne place dans le journal… dans un article écrit par Kamiya.

de Maruku

 

CHAPITRE 075 : LES HOMMES ... PFF !
Titre original: 男の約束って! - Otoko no yakusokutte!

Café Cat's Eye : Kizaki est hors de lui, Takeuchi et Hirano font courir la rumeur que c'est un travesti. C'est le jour de congé de Toshio et il dort encore. Mlle Asatani fait irruption au café annonçant la découverte d'une carte de Cat's à la galerie Seioh. Rui et Hitomi sont perplexes : elles n'ont rien envoyé là-bas. Hitomi oblige sa grande sœur à se déguiser en Toshio pour tenter d'élucider ce mystère. Elle débarque ainsi au commissariat à la grande surprise des collègues. Rui déteste s'habiller en homme et fait quelques gaffes en laissant transparaître quelques comportements typiquement féminins. Mlle Asatani trouve en effet Toshio changé aujourd'hui… mais en mieux! Rui se rend aux archives avec Takeuchi et Hirano, elle fait comprendre aux deux policiers que l'auteur de la carte n'est pas Cat's car les œuvres exposées à la galerie sont des peintures impressionnistes, rien à voir avec les cibles habituelles de Cat's Eye. Elle espère donc trouver dans le fichier un voleur spécialisé dans ce type de toiles. Hirano est époustouflé par ses connaissances en art, et Takeuchi commence à avoir de l'urticaire en voyant notre faux Toshio se comporter comme une femme…

En revenant des archives, Rui s'arrête aux toilettes pour dames, mais ses deux compères, choqués, l'obligent à aller dans celles des hommes… À l'intérieur, croyant être tranquille, elle surprend Takeuchi et Hirano en train de l'observer par-dessus la porte! Rui est outrée par le comportement des deux hommes, et plus encore quand elle apprend que Toshio participe souvent à leurs bêtises.

Galerie Seioh : en attendant de rencontrer le directeur, Takeuchi a dégoté un magazine Playboy et s'extasie avec Hirano devant quelques photos. Il propose à Rui de regarder aussi : elle n'est bien sûr pas intéressée. Cela étonne beaucoup les autres car d'après eux, Toshio a l'habitude de cacher ce genre de magazines dans son bureau. Rui n'en supporte pas davantage et balance une baffe à Hirano… Le directeur de la galerie se montre enfin, et avoue misérablement que la carte de Cat's était un coup monté par ses soins pour attirer du monde dans son établissement. Rui n'en revient pas, elle a supporté tout ça pour rien… et en ressort très déçue vis-à-vis de Toshio et des hommes en général. En rentrant au commissariat, ils passent tous les trois devant la bijouterie Mitsuko. Hirano s'étonne que Toshio ne s'y arrête pas aujourd'hui… Rui se demande de quoi il parle… Takeuchi, indigné, lui rappelle son projet d'achat de la bague de fiançailles pour Hitomi! En effet, chaque mois, Toshio consacre presque la totalité de son salaire au paiement d'une bague valant deux millions de yens, de plus ses collègues l'ont aidé à obtenir un crédit… Rui tombe des nues, elle était loin d'imaginer que Toshio puisse faire un tel sacrifice pour Hitomi. Elle révise ses jugements portés sur les trois hommes.

de Maruku

 

CHAPITRE 076 : POUR QUI EST LA BAGUE DE FIANçAILLES ?
Titre original: 婚約指輪はだれのもの? - Konyaku yubiwa wa dare no mono?

Bijouterie Mitsuko : Toshio effectue son versement mensuel. Au bout d'une année d'économie, il n'a versé au total que neuf cent mille yens. Kana, la fille du bijoutier, confie à Toshio que la jeune femme pour qui il achète cette bague est très chanceuse… mais pour ne pas être découvert, il prétend n'avoir encore personne dans sa vie. La jeune fille, pour le taquiner, demande alors s'il va bientôt lui faire sa demande. Toshio, gêné, ne comprend pas la plaisanterie et il n'est pas le seul : le père de Kana a aussi entendu la conversation…

Au café, Takeuchi et Hirano spéculent sur les fréquentations masculines de Rui, M. Uno fait habilement remarquer qu'elle est assez proche de Toshio… Le gérant de la bijouterie fait soudain son entrée : Toshio ne sait plus où se mettre. Il lui propose alors ouvertement le mariage avec sa fille Kana, auquel cas Toshio se verrait offrir la bague. Hitomi entend tout, Takeuchi et Hirano font mine de ne rien savoir. Toshio n'en peut plus, le père de Kana insiste lourdement et veut même leur organiser un rendez-vous amoureux le lendemain. Toshio doit accepter la rencontre sinon le bijoutier vendra la bague à quelqu'un d'autre. Toshio explique la situation à Hitomi, que la bague était pour elle… mais elle ne l'écoute pas.

Le soir, Rui demande à sa sœur de ne pas blâmer Toshio, mais Hitomi sait très bien ce qu'il en est : elle est au courant depuis le début que son petit ami économise pour lui offrir cette bague. Ai trouve que c'est un très beau geste mais Hitomi n'est pas de son avis : elle n'apprécie pas que Toshio lui cache des choses, elle préférerait qu'il lui parle un peu plus… Ai est choquée devant l'attitude de sa sœur qui semble se moquer du sacrifice de Toshio, mais Rui pense au contraire que Hitomi joue la comédie : cette bague lui fait certainement très plaisir.

Le lendemain matin, Kana rejoint Toshio dans le parc pour son rendez-vous… Hitomi l'a suivi et se cache pour observer. Toshio décide de clarifier immédiatement la situation : il annonce à la jeune fille qu'il lui a menti, il a déjà quelqu'un dans son cœur à qui offrir la bague. Kana comprend que ce rendez-vous est encore d'un coup de son père. Celui-ci s'évertue à vouloir la marier au premier homme convenable qui passe, car en réalité la jeune fille a, elle aussi, un petit ami et son père ne l'apprécie pas beaucoup. Hitomi a tout entendu et réalise qu'elle s'est encore monté la tête pour rien. Kana et Toshio s'apprêtent à rentrer mais ce dernier se fait soudain attraper par un géant surgi de nulle part… Hitomi veut intervenir mais Rui, qui l'avait également suivie, l'en empêche. L'homme en question est Haruo, le petit ami de Kana, et aussi champion de catch! Il avait perdu son sang-froid en voyant Kana avec un autre homme.

Le malentendu dissipé, Toshio rentre de son côté, Hitomi et Rui aussi, à quelques pas derrière. Rui explique à sa sœur que Toshio manque certainement de confiance en lui, et ceci probablement à cause de ses échecs face à Cat's Eye. Mais le jour où leur mission sera enfin finie approche, et à ce moment-là Hitomi pourra se marier avec Toshio… quand il aura pu acheter sa bague.

de Maruku

 

CHAPITRE 077 : LE CLUB DES AMOUREUX TRANSIS
Titre original: 恋狂い男子寮 - Koi kurui danshi ryo

Pension du commissariat : Takeuchi et Hirano sont en train de dîner. Ils pensent toujours que Rui a un faible pour Toshio… et peut-être Ai aussi. Kizaki et ses collègues rejoignent à leur tour le réfectoire. L'ambiance est électrique, les deux policiers de la brigade spéciale ne peuvent pas les supporter. Surtout Hirano, qui comme Kizaki s'intéresse à Rui. Après quelques vannes et autres provocations, une bagarre éclate… Retour au café, Takeuchi et Hirano constatent à nouveau que Toshio a beaucoup de succès auprès de Rui et Ai, ils en viennent même à penser qu'il veut les trois sœurs pour lui tout seul.

Pour éloigner Toshio du café, ils montent un plan visant à le faire déménager avec eux à la pension : ils vont profiter de la fête organisée le soir même pour lui montrer tous les bons côtés de la vie dans leur résidence. Kizaki surgit au milieu de leur conversation : il a tout entendu, et propose son aide! En effet, pour lui, tout est bon pour éloigner Toshio de Rui. Ce dernier est donc invité à la soirée. Sur place, Hirano et Kizaki se comportent comme de vrais amis, ce qui étonne beaucoup Toshio. Il commence à penser que finalement la pension n'est pas si mal… La fête se poursuit, Kizaki et Hirano en font des tonnes pour simuler l'entente cordiale, mais les ficelles sont trop grosses : les filles présentes à la soirée commencent à les fuir. Leur comportement habituel refait alors surface : nouvelle bagarre entre les deux policiers. Toshio est abasourdi quand il apprend la vrai raison de l'invitation : les autres croient qu'il a des vues sur Rui. Retour au café, Toshio s'attarde un instant devant la porte en repensant aux accusations idiotes de Hirano et Kizaki. Hitomi, qui s'inquiétait, vient le rejoindre à l'extérieur… échange de regards… mais la jeune femme remarque une trace de rouge à lèvres sur la chemise de Toshio. Comme d'habitude, il tente en vain de se justifier, on a certainement dû le frôler à la fête… mais Hitomi le laisse dehors, il est contraint de passer la nuit au commissariat.

de Maruku

 

CHAPITRE 078 : UNE PROPOSITION CHOC !
Titre original: ワンマン・プロポーズ - One-man proposal

Takeuchi et Hirano ont enfin compris que Toshio ne s'intéressait pas à Ai ni à Rui. Pourtant, ils restent convaincus que ces dernières ont un faible pour lui. Pour se sortir de cette situation, Takeuchi propose (et même ordonne) à Toshio de faire sa demande en mariage à Hitomi sans attendre. Facile à dire, celui-ci a déjà essayé plusieurs fois mais elle a jusque-là toujours refusé. Kizaki en remet une couche en l'encourageant dans sa démarche.

Au café, Toshio demande conseil à M. Uno pour faire sa demande dans les règles. Selon la tradition, il doit s'adresser à l'aînée et en présence de toute la famille. Toshio prend son courage à deux mains et part trouver Rui et Hitomi. Celles-ci sont justement en réunion "secrète" avec M. Nagaishi pour préparer leur prochain coup… Ai tente d'empêcher Toshio d'entrer, mais il fait irruption dans la pièce! Nagaishi et les deux sœurs réussissent tant bien que mal à cacher les pièces compromettantes. Toshio insiste : il a une chose très importante à leur dire, mais Rui doit être présente. La demande est reportée dans la soirée. Hitomi et Ai ne se doutent de rien.

Entre-temps, Kamiya et Mlle Asatani ont une entrevue. Elle a eu vent de l'intention de Toshio et ne semble pas disposée à le laisser à une autre femme… Mlle Asatani pensait trouver un allié en la personne de Kamiya, car celui-ci aime beaucoup Hitomi, mais il lui fait comprendre qu'elle ferait mieux de s'attacher à un autre homme. Le journaliste lui avoue que, de son côté, il devrait également se trouver une femme… silence… Asatani ne comprend pas l'allusion. Kamiya insiste en déclarant trouver la jeune femme très séduisante…

Le soir, au café : les sœurs Kisugi sont réunies autour de Toshio, dans sa chambre. Mais il n'arrive pas à se lancer, et n'arrête pas de leur débiter des banalités… Hitomi n'en peut plus, et prie Toshio de parler au plus vite. Les sœurs ne sont pas les seules à s'impatienter : Hirano et Kizaki observent aussi la scène à travers une fenêtre, embusqués sur le toit. Ils sont venus espionner pour être sûrs que Toshio ne se défile pas. Mais en s'agitant un peu trop, ils passent à travers la vitre et viennent s'étaler au milieu de la chambre. Toshio n'en croit pas ses yeux, il décide de descendre au café pour parler plus tranquillement… en ouvrant la porte, il tombe sur Takeuchi qui écoutait au travers! Kamiya et Mlle Asatani font bientôt leur apparition, puis ils retrouvent en bas M. Nagaishi, M. Uno et même le Chef! Les sœurs se demandent à quoi rime tout ce cirque. Toshio ne peut maintenant plus reculer, il s'asseoit à une table en face de Rui puis demande enfin Hitomi en mariage… Silence de mort, personne ne bouge… Rui donne son accord… C'est l'explosion de joie côté policiers, mais les sœurs restent impassibles. Nagaishi demande alors à l'intéressé le but de sa demande, car en effet, poursuit Rui, elles ont toujours considéré que Toshio avait déjà fait sa demande en mariage de manière implicite. Malgré tout, Hitomi est très heureuse de cette déclaration.

de Maruku

 

 

Back to top