Livre d'Or

 

Sommaire

News

Actualité

Réseau Angelus City

Staff

Projets

Manga

Histoire

Personnages

Résumés

Heintz Collection

Listes des éditions

Anime

Personnages principaux

Episodes

Staff de l'anime

Seiyuus / Doubleurs

Interviews

Heintz Collection

Films

Musique

Divers

Dossiers & Articles

Galeries

Fanwork

Produits dérivés

Angelus City

 

 

 

  Tomes: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Episodes

CAT'S EYE - TOME 5

Editeur: Tonkam Editions

Date: 1/6/1999

Prix: 59 F

ISBN: 2-912-628-56-3

Edito: Il m'est impossible de dessiner sans musique. Peu importe le genre, peu importe la chanson, pourvu que son interprète n'ait pas la voix d'un chat qu'on égorge... Je profite de mes rares jours de congé pour aller acheter des disques. Je ne fais pas trop attention aux musiciens, je choisis un disque si la jaquette me plait. Je sais que c'est une façon de faire un peu spéciale mais généralement, ça marche!! En ce moment, j'aime bien écouter les thèmes principaux des grands films d'animation et la musique indienne.

 

Chapitres: 59  60  61  62  63  64  65  66  67  

 

CHAPITRE 059 : JOUR DE FÊTE
Titre original: ハッピーデイのために - Happy day no tame ni

Suite à sa prestation remarquée à l'hôtel-casino, le mystérieux propriétaire se décide enfin à rencontrer pour de bon Hitomi. Elle doit se rendre le lendemain à bord d'un navire tenant lieu de casino flottant! Le bateau est actuellement ancré dans le port de Kobe, Rui a réussi à s'y infiltrer en tant que danseuse de revue. Sur place, elle a fait la connaissance de Kusumi, une jeune chanteuse. Cette dernière est admirative devant les multiples talents de Rui.

Dans la nuit, le bateau se met en route vers Tokyo. Voilà déjà trois jours que Rui est à bord et elle n'a encore rien trouvé concernant la toile ou le propriétaire. Accoudée au bastingage, la jeune femme est bientôt dérangée par un des agents de sécurité. Celui-ci, assez rustre, a remarqué Rui pendant le spectacle et insiste pour passer un peu de temps avec elle… Mais Rui n'est pas intéressée et refuse ses avances. L'homme insiste un peu trop, Rui décide de s'en débarrasser d'une manière amusante : elle lui pique subrepticement son revolver qu'il dissimulait à sa ceinture et lui propose, comme il se doit dans un casino, de jouer le rendez-vous à la roulette… russe! Rui place une balle dans le barillet et le fait tourner à grande vitesse, elle propose le premier coup à son adversaire mais celui-ci n'est pas très chaud. La jeune femme décide donc de commencer le "jeu", elle s'apprête à appuyer sur la détente quand Kusumi intervient soudain. Sûre d'elle, Rui ne tient pas compte des paroles de la jeune fille et presse la détente : clic! Le coup n'est pas parti… Croyant avoir gagné la partie, Rui rend l'arme à l'homme de plus en plus tremblant. Mais il ne s'avoue pas encore vaincu, il place le revolver sur sa tempe et tire : re-clic! C'est maintenant au tour de Rui qui appuie sans hésiter sur la gachette : elle s'en sort encore! L'homme reprend l'arme, prêt à continuer, mais Rui l'avertit que le prochain coup sera fatal. À bout de nerf, il finit par abandonner. Rui lui prend le revolver des mains et tire en l'air : le coup de feu retentit! L'homme tombe à terre, mort de trouille. Rui et Kusumi quittent les lieux. La jeune chanteuse demande ce qui l'a poussée à agir ainsi au mépris du danger. Rui explique qu'elle n'a pas joué au hasard, elle savait exactement où se trouvait la balle grâce à l'inertie du barillet et à la vitesse de rotation. Elle est également capable de placer la boule comme elle le désire sur un plateau de roulette. Kusumi est soufflée…

Le jour se lève, le bateau est arrivé en rade de Tokyo. Avec surprise, Rui apprend qu'elle va devoir user de ses talents de croupier dans une partie de roulette avec une jeune adversaire attendue par le propriétaire : Hitomi… Celle-ci quitte au même moment l'hôtel, M. Nagaishi et Ai assistent à son départ, bientôt rejoints par le Rat. C'est aujourd'hui l'anniversaire de Hitomi et M. Nagaishi a prévu quelque chose pour l'occasion…

Hitomi arrive à bord du bateau-casino, accueillie par Kusumi, elle apprend à son tour que le croupier est une femme. Un homme se présente alors et s'annonce comme le propriétaire du casino. Présentation avec le croupier : c'est Rui! Hitomi a un peu de mal à cacher son étonnement. Cette dernière propose un pari un peu particulier, elle veut rejouer tous ses gains contre "La Femme Dangereuse"! Kusumi, à la surprise générale, prend alors la parole : c'est elle la véritable propriétaire de la chaîne de casinos! Elle accepte la requête de Hitomi à condition de jouer la partie à l'européenne (annonce des numéros après le lancer de la boule). Kusumi a en effet des doutes sur la possible connivence des deux sœurs. Elle semble aussi au courant de pas mal de choses concernant les activités de Cat's Eye…

La partie commence, Rui lance la boule, c'est à Hitomi de parler mais quel numéro choisir? Rui s'adresse alors à sa sœur et fait allusion à un "jour de fête". Hitomi comprend et choisit le 23 rouge (elle a vingt-trois ans aujourd'hui), Kusumi prend le 15 noir. L'atmosphère est tendue. La boule s'arrête enfin : le 23! Hitomi remporte la partie. Mais notre faux propriétaire n'est pas prêt à la laisser partir avec le tableau, il accuse les deux sœurs de tricherie. Kusumi veut honorer le pari, mais l'homme devient menaçant envers Hitomi…

Une détonation soudaine retentit alors près de la proue du bateau et, quelques secondes plus tard, un sous-marin fait surface! M.Nagaishi, Ai et le Rat apparaissent sur le kiosque. Le premier tir n'était qu'un coup de semonce mais Hitomi informe ses hôtes que le prochain ira au but s'ils les empêchent de partir. Kusumi, de bonne foi, donne la toile à Rui et les deux sœurs rejoignent le sous-marin.

de Maruku

 

CHAPITRE 060 : NE PARS PAS MON AMOUR !
Titre original: 恋よいかないで - Koi yo ikanaide

Toshio révise dur jusque tard dans la nuit pour l'examen d'accession au grade d'inspecteur principal. Ainsi, avec un salaire plus élevé, il pourra s'installer avec Hitomi et l'épouser.

Au commissariat, le Chef apprend à Toshio qu'il a la possibilité d'être promu sans passer l'examen, mais en contrepartie, il serait muté au commissariat de Fukuoka sur l'île de Kyushu, au sud du pays. Ses collègues sont très contents pour lui. Toshio, quant à lui, ne sait pas encore quoi répondre mais semble aussi heureux de cette opportunité. À midi, il l'annonce à Hitomi, croyant que celle-ci serait heureuse, mais elle s'avère plutôt déconcertée par la nouvelle. Ai s'en prend à Toshio et l'accuse de sacrifier Hitomi au profit de sa carrière, mais personne ne comprend le pauvre inspecteur, c'est justement pour elle qu'il veut accepter cette promotion. Kamiya fait son apparition au café et jette de l'huile sur le feu. Ai propose alors à Toshio de laisser enfin tomber son métier de policier, d'épouser Hitomi, de tenir le café ensemble et aussi d'avoir des enfants. Toshio s'y voit déjà… mais il n'a pas envie de quitter la police.

Le soir, Toshio vient parler à Hitomi : il lui demande de l'accompagner à Kyushu. Elle paraît touchée mais refuse la proposition. Le lendemain, l'inspecteur est complètement démoralisé. Il entend par hasard une conversation entre Takeuchi et Hirano, ce dernier est très affecté par le départ de son supérieur. Mlle Asatani profite aussi des derniers instants avec l'inspecteur. Toshio décide finalement de refuser la promotion directe et préfère passer l'examen pour se rendre digne de la fonction. Le Chef est surpris mais n'y voit aucun inconvénient puisqu'il sait que Toshio s'est très bien préparé pour l'épreuve.

Le jour de l'examen : Toshio planche en compagnie des autres candidats. Pendant ce temps, au café, Hitomi a une conversation avec Rui. Elle lui demande si ça poserait problème si elle partait s'installer ailleurs. Rui répond que non, Hitomi est libre de faire ce qu'elle désire…

Toshio rentre le soir, tout guilleret et fier de lui. Au commissariat, le Chef reçoit un appel téléphonique du commissaire de Fukuoka, hors de lui : il n'est pas question d'accepter Toshio dans son service, l'inspecteur a rendu copie blanche! Le Chef comprend alors pourquoi il tenait tant à passer le concours. Hitomi vient s'enquérir auprès de Toshio du déroulement de l'examen. Sereinement, il annonce qu'il a confiance en l'avenir… mais Hitomi n'a pas fini : elle a changé d'avis, elle veut maintenant partir avec lui à Kyushu! Toshio tombe à la renverse! Rui apparaît à la porte de la chambre et révèle le coup d'éclat réalisé par l'inspecteur. C'est le Chef qui vient juste de lui apprendre. Hitomi n'en revient pas, mais évidemment si Toshio avait su plus tôt…

de Maruku

 

CHAPITRE 061 : NE PROVOQUEZ JAMAIS UNE FEMME !
Titre original: ヘタな女に手をだすな - Heta na onna ni tewodasuna

Ai rentre au café, épuisée, après une partie de golf avec Hitomi. En effet, celle-ci a une façon de jouer plutôt singulière mais efficace. Après un coup assez bizarre, sa balle retombe sur le green… mais deux trous plus loin! Alors qu'elle s'apprête à putter, un homme furieux l'interpelle car elle joue sur son parcours. Incroyable, c'est le sosie de Kamiya! Hitomi s'y laisse prendre et appelle l'homme "le Rat". Celui-ci, outré, ne comprend pas et prie Hitomi de quitter le green.

Au café, Rui montre à sa petite sœur leur prochaine cible, le tableau "Élégance Noire", qui se trouvait il y a peu aux États-Unis. L'acheteur est resté anonyme mais Rui a appris dans une revue l'identité de l'intermédiaire lors de la vente. Ai, en voyant sa photo, n'en croit pas ses yeux!

Hitomi, toujours au Country Club Queen, est encore persuadée que l'homme rencontré est le Rat. Elle décide de lui parler mais celui-ci reste glacial envers la jeune femme et fait même preuve de misogynie. Devant son attitude, elle lui avoue être la propriétaire du golf… mais il reste incrédule. De retour sur le parcours, il est bientôt rejoint par Hitomi, accompagnée par M. Nagaishi. Elle est décidée à donner une leçon au mystérieux sosie. Pour cela, elle lui propose de l'affronter sur son parcours actuel, le n°10, un "par 4" très difficile. L'homme commence en balançant un énorme drive, la balle retombe toute proche du green. Mais Hitomi n'est pas impressionnée et, à son tour, exécute un swing phénoménal. La balle prend la direction du bosquet qui masque le green et, grâce à un ricochet sur un arbre, repart vers le trou. Les deux joueurs se rendent sur place mais ne trouvent pas immédiatement la balle. Hitomi est sûre de l'avoir envoyée sur le green mais son adversaire pense plutôt qu'elle s'est perdue dans le bois. M. Nagaishi découvre alors que la balle de Hitomi a atterri dans le trou! Hitomi vient de réaliser le trou en un, le rêve du golfeur… Son adversaire reconnaît sa défaite. En s'éloignant, M. Nagaishi découvre la vraie balle de Hitomi. C'est certainement lui qui a mis l'autre dans le trou pour faire gagner la jeune femme.

Retour au café, Hitomi apprend l'arrivée de "Élégance Noire" au Japon et, en voyant la photo de l'intermédiaire de la vente, reconnaît immédiatement l'homme du golf : la copie conforme du Rat! Il s'agit de Hiroki Yasuoka, vice-président d'une entreprise japonaise de parfums. Le lendemain, Hitomi l'invite au café. Ne connaissant pas le quartier, il demande son chemin par hasard à Mlle Asatani. Celle-ci le confond évidemment avec Kamiya et lui donne une énorme baffe suite à une histoire de pincement de fesses… Les quiproquos ne font que commencer pour le pauvre Yasuoka. Deux types louches, habillés en noir, le prennent bientôt en filature. Deux jeunes femmes font alors leur apparition, deux conquêtes à qui Kamiya a outrageusement promis le mariage. Yasuoka ne sait plus où donner de la tête et une querelle éclate entre les deux femmes, il en profite pour fuir… elles le poursuivent, mais les deux types restés en retrait également. Le vrai Kamiya déboule alors au coin d'une rue et se heurte aux deux hommes.

Yasuoka a semé ses poursuivants et arrive au café Cat's Eye. Il se fait prendre à partie par Toshio à cause d'un article écrit par Kamiya. Hitomi intervient et révèle sa véritable identité. Pendant ce temps, Kamiya se fait démolir par les deux gusses qui l'ont pris à son tour pour Yasuoka. Ils l'accusent d'avoir utilisé de la fausse monnaie pour payer le tableau. Mais Kamiya s'énerve et reprend le dessus…

Au café, Takeuchi et Hirano prennent plaisir à faire enrager Toshio en lui faisant croire que Yasuoka s'intéresse de près à Hitomi. Le vrai Kamiya débarque alors dans l'établissement, on devine qu'il s'est débarrassé aisément de ses assaillants. Mais nouveau quiproquo : Toshio lui saute dessus… Yasuoka revient dans la pièce, Toshio se rend compte de son erreur et Kamiya est enfin confronté à son clone, tout devient clair maintenant. Plus tard, le Rat s'entretient avec les sœurs Kisugi et raconte sa mésaventure du jour, en particulier l'histoire de la fausse monnaie. Hitomi propose d'utiliser sa ressemblance avec Yasuoka à leur avantage…

de Maruku

 

CHAPITRE 062 : A L'ABORDAGE !!
Titre original: タンカージャック - Tanker jack

Yasuoka a été emmené en vacances forcées dans une petite maison en plein désert, Kamiya a pris sa place en tant que vice-président pour mener discrètement l'enquête sur les faux-monnayeurs. En arrivant sur les lieux, il fait une première gaffe en oubliant que son sosie déteste les femmes. La présidente désire le voir immédiatement, et en entrant dans le bureau, il la découvre en train de l'attendre, vêtue d'un maillot. Elle lui dit de faire "comme d'habitude". Il interprète mal la situation et se jette sur elle… Il se ramasse une baffe! À son grand désarroi, Kamiya découvre que le vice-président est ni plus ni moins le larbin de sa patronne.

Retour au café : le Rat fait son rapport aux trois sœurs. La présidente a passé sa journée à essayer des vêtements et Kamiya a servi de porteur de miroir! C'est aussi une femme extrêmement vaniteuse, ce qui donne à Hitomi une bonne idée. Elle veut, en effet, utiliser ce défaut pour lui faire dépenser une grosse somme d'argent et ainsi l'obliger à imprimer des faux billets. Le lendemain, Kamiya emmène la présidente visiter une galerie d'art. La Rolls-Royce Phantom de Hitomi et Rui arrive sur place en même temps qu'eux. À l'intérieur, Kamiya fait remarquer un grand tableau à la présidente, celle-ci le trouve horrible. Rui et Hitomi entrent alors en scène, elles jettent leur dévolu sur le même tableau en se faisant bien remarquer par la présidente. Le directeur de la galerie, qui n'est autre que M. Nagaishi, en rajoute un maximum pour piquer au vif la jeune femme. Les deux sœurs quittent la galerie après avoir réservé la toile pour un montant de cent millions de yens. Le présidente n'en supporte pas davantage, le plan marche à merveille. Elle veut maintenant absolument acheter le tableau, elle offre même le double de la somme proposée et cash!

En partant, elle explique à son vice-président son petit secret. Ils se rendent au port et Kamiya découvre où sont cachées les presses à billets : dans un pétrolier! La collection d'œuvres d'art de la présidente s'y trouve aussi. Les deux hommes qui en avaient après Yasuoka sont là aussi, embusqués, et découvrent le pot aux roses. Hitomi est également sur place… La présidente explique que les réservoirs contenant le pétrole ne sont en fait qu'une façade cachant son installation d'imprimerie.

Toshio et ses collègues ont été prévenus par Cat's Eye de son intention de s'emparer de "Élégance Noire" à bord du tanker, ils sont aussi informés de l'existence des presses à billets. À leur arrivée, la présidente nie tout en bloc affirmant que son bateau contient uniquement du pétrole. Toshio décide de vérifier les réservoirs, et doit finalement admettre qu'ils sont bien remplis (en apparence). Entre-temps, les sœurs Kisugi s'introduisent dans le bateau en pratiquant une ouverture sous-marine sur la coque. Elles sont repérées par le service de sécurité, la présidente est prévenue…

Rui et Hitomi s'occupent de récupérer le tableau tandis que Ai prépare une petite surprise dans la salle d'imprimerie. Mlle Asatani fait alors une observation capitale : la ligne de flottaison est trop basse pour un pétrolier censé être plein. Toshio veut vérifier une fois de plus les réservoirs. À ce moment même, Ai commence le spectacle : une ouverture dans le plafond de la salle se découpe et tout le pétrole du réservoir supérieur s'y déverse. Toshio découvre alors la supercherie et par l'ouverture aperçoit l'usine à faux billets sous-jacente. Kamiya apparaît et révèle son identité, il conseille à Toshio de poursuivre Cat's mais elle a déjà disparu. Mlle Asatani accourt pour prévenir qu'une nappe de pétrole est en train de se répandre autour du bateau, Cat's menace d'y mettre le feu… Les deux hommes en noir arrivent alors sur les lieux dans une vedette pour récupérer leur dû. Ils commencent à tirer sur les policiers sans discernement, Toshio leur hurle de cesser le feu sous peine d'enflammer le pétrole. Un petit bateau de pêcheurs vient alors tranquillement passer au pied du pétrolier, à son bord : deux hommes. L'un d'eux, fumant la pipe, jette ses cendres encore incandescentes à la mer! Rien ne se passe, les policiers se sont fait avoir : le soi-disant pétrole était en fait de l'encre… et Cat's était caché dans le bateau de pêche!

de Maruku

 

CHAPITRE 063 : JOYEUX NOËL AI
Titre original: 愛のメリークリスマス - Ai no merry Christmas

Ai et Tetsu se promènent en ville. Pour le réveillon de noël, la jeune fille voulait inviter son ami mais celui-ci a déjà prévu un voyage avec sa famille. Ils croisent par hasard le père de Tetsu, M. Kono. Il propose à son fils d'aller acheter son cadeau de noël : de nouveaux vêtements pour les sports d'hiver. Tetsu part avec son père laissant Ai toute seule. Toshio, qui se trouvait à quelques pas, observe la scène. Retour au café, Ai découvre le grand sapin décoré que M. Nagaishi a amené. Rui annonce à sa petite sœur que ce dernier lui a aussi apporté un cadeau. Ai semble s'en moquer prétextant qu'elle n'est plus une gamine…

Le soir, Hitomi, mise au courant par Toshio, commence à mieux comprendre l'attitude de Ai. En effet, malgré le fait qu'elle n'en dise rien, Ai envie énormément son ami Tetsu car elle, pour sa part, n'a jamais reçu de cadeau de son père. Toshio aimerait bien faire un geste pour Ai mais il est malheureusement à court d'argent. Il demande donc à Takeuchi et Hirano de lui prêter quelques sous, mais ils ne sont finalement pas mieux lotis. Reste Mlle Asatani : Takeuchi lui fait un minable numéro de charme. Elle est d'accord pour leur prêter de l'argent mais elle ne perd pas le sens des réalités : ils devront lui rendre le double! Toshio se rend chez Mikko, un grand magasin, pour acheter un pull pour Ai. En sortant, il se fait renverser par une dame qui portait le même paquet que lui, il repart avec le mauvais…

Soirée de noël au café Cat's Eye : Toshio, Takeuchi et Hirano arrivent pile à l'heure pour le début du festin. Ai, très heureuse, reçoit son cadeau des mains de Toshio et l'ouvre sur le champ. Quelle désillusion! La jeune fille découvre un soutien-gorge taille L! Toshio se rend compte de la méprise, il s'est trompé de paquet au magasin mais il n'a pas le temps de se justifier : Hitomi et les autres lui tombent dessus. Ai, quant à elle, court s'enfermer dans sa chambre, humiliée. Toshio tente en vain de la consoler en expliquant ce qu'il s'est passé, puis Hitomi prend le relais. Ai en a vraiment gros sur le cœur, mais pas à cause de Toshio… Elle regrette de n'avoir jamais reçu de cadeau de son père contrairement à ses deux grandes sœurs. Mais Rui la détrompe et apporte le cadeau de M. Nagaishi : c'est un disque enregistré par leur père pour noël alors que Ai n'était pas encore née. En effet, à cette époque, Heintz était retenu aux États-Unis et avait envoyé cet enregistrement à sa femme comme cadeau. Rui le fait écouter à sa petite sœur : son père annonce qu'il aimerait appeler "Ai" (= amour) l'enfant qui va naître pour lui signifier tout l'amour qu'ils lui portent. Ai, en entendant ça, ouvre la porte de sa chambre les larmes aux yeux, et se jette dans les bras de Rui.

de Maruku

 

CHAPITRE 064 : LE BAL DE LA NOUVELLE ANNÉE
Titre original: ニューイヤー舞踏会 - New year butokai

Toshio, Takeuchi et Hirano invitent les sœurs Kisugi au bal de fin d'année qui se tiendra au Grand Hotel, le 31 décembre. La raison de cette invitation est que Cat's Eye a justement annoncé sa visite pour s'emparer d'un tableau exposé sur place. Le bal étant réservé aux couples, nos trois policiers ont donc besoin de cavalières. C'est une aubaine pour les trois sœurs, elles acceptent avec joie l'invitation. Hitomi demande qui sera le cavalier de Mlle Asatani et, juste à ce moment, Kamiya débarque au café et propose ses services.

Soirée de la Saint Sylvestre, au Grand Hotel : tous les participants sont déguisés (c'est un bal masqué), y compris les policiers. Toshio est en astronaute, Kamiya en légionnaire romain accompagné par Mlle Asatani en romaine, Takeuchi en samouraï et Hirano en Cobra (le personnage de Buichi Terasawa). De leur côté, Rui et Hitomi font l'admiration des invités dans leurs magnifiques robes et Ai est déguisée en militaire. Hirano et Takeuchi sont plutôt dissipés car ce dernier a apporté une petite radio pour écouter le concours de chansons annuel. Toshio s'énerve devant son équipe de bras cassés mais Hitomi vient le chercher pour danser. Rui monopolise l'attention de l'assemblée et, pendant ce temps, Ai s'apprête à voler la toile avec le soutien de Kamiya…

Un cri arrête soudain Ai dans son geste, elle croit être repérée mais un policier en uniforme traverse alors la salle à la poursuite d'une femme déguisée en Cat's, un tableau en main. Hirano saute sur cette dernière et la plaque au sol. Mais le policier en tenue intervient : c'est sa femme que Hirano vient d'assaillir! En effet, le couple est venu au bal avec comme thème de déguisement Cat's Eye! C'était pas très malin car maintenant la couverture des vrais policiers est grillée. Toshio décide donc de protéger ouvertement le tableau. Les sœurs Kisugi doivent maintenant passer au plan B pour déjouer la surveillance accrue de l'équipe de l'inspecteur Utsumi.

Minuit approche, le maître de cérémonie annonce que, pour fêter le nouvel an, la tradition américaine sera adoptée : chaque convive devra embrasser son voisin quel qu'il soit. Mais pour conserver la coutume japonaise, toutes les lumières seront éteintes… Ai vient alors convaincre Toshio que c'est une excellente occasion d'embrasser Hitomi. Celle-ci fait de même de son côté avec Takeuchi et Hirano en leur faisant miroiter la chance d'embrasser respectivement Rui et Ai.

Plus que dix secondes, chacun repère sa cible… Au top, les trois policiers se précipitent. Toshio déboule devant Hitomi, Takeuchi saute sur Ai et Hirano sur Rui mais au même instant, comme prévu, la salle est plongée dans l'obscurité. Quand la lumière revient, Takeuchi se retrouve face à face avec un homme… et Hirano avec une grosse dame! Mais ce n'est pas tout : la toile a disparu! Les policiers s'apprêtent à poursuivre Cat's. Hitomi attrape alors Toshio par le bras et à sa grande surprise lui donne le baiser de la nouvelle année.

de Maruku

 

CHAPITRE 065 : ENTARTRAGE AU MARIAGE
Titre original: ウェディングにはパイなげてc - Wedding ni wa pie nagete...

Toshio et Hitomi se rendent au temple pour la bénédiction de la nouvelle année. En partant, ils rencontrent M. Asatani, le père de Mitsuko. Après une courte discussion, il poursuit son chemin, visiblement troublé par quelque chose. Hitomi l'a remarqué, mais Toshio pense qu'il s'agit de soucis liés à l'entreprise qu'il dirige. Ils aperçoivent alors Mlle Asatani accompagnée d'un homme que Toshio trouve plutôt louche… Stupéfaction! Ces derniers viennent de sortir du hall des mariages…

Retour au commissariat, Mlle Asatani révèle qu'elle va en effet se marier, le vingt-neuf du mois. Ses collègues n'en reviennent pas, la décision est si soudaine, mais ils sont heureux pour elle. Seul Toshio reste circonspect. Au café, il fait part de ses doutes à Hitomi, elle est d'accord avec lui, l'homme qu'ils ont vu était vraiment louche… Alors qu'elle prononce ces paroles, Mlle Asatani fait irruption dans le café et détrompe Hitomi. Elle s'efforce de faire croire qu'elle est heureuse mais cela ne fait que renforcer Hitomi dans ses convictions. Entre-temps, Toshio va voir M. Asatani au siège de son entreprise. L'homme est le P.-D. G. d'une petite firme de produits pharmaceutiques, mais son activité est entièrement dépendante de son fournisseur, la Compagnie Oote, dirigée par M. Katô. L'an passé, ce dernier a subitement décidé de mettre fin à sa collaboration avec Asatani. Il serait toutefois disposé à poursuivre l'association si M. Asatani consentait à marier sa fille à Daisuke, le fils de Katô. Toshio explose en entendant l'histoire racontée par M. Asatani, ce mariage arrangé n'est qu'un moyen pour sauver son entreprise! Cependant, c'est Mitsuko elle-même qui a accepté…

Conciliabule au café : les sœurs Kisugi et M. Nagaishi ont appris les motivations de Mlle Asatani. Hitomi ne veut pas la laisser gâcher sa vie à cause d'un mariage d'intérêt. M. Nagaishi, qui ne vient jamais pour rien, propose alors de créer leur propre entreprise pharmaceutique et de faire concurrence à la Compagnie Oote. Ai exulte devant cette formidable idée. Le vingt-huit janvier, veille du mariage, Nagaishi rencontre M. Asatani. L'affaire est conclue dans la foulée, l'entreprise Asatani a maintenant un nouveau fournisseur. Fou de joie, il annonce la bonne nouvelle à sa fille dans la soirée, mais celle-ci préfère attendre le lendemain pour faire part de leur refus aux Katô. Vingt-neuf janvier, hall des mariages : la cérémonie débute sous l'office d'un faux prêtre qui n'est autre que M. Nagaishi. Daisuke prononce le "oui" rituel mais quand vient le tour de Mlle Asatani, celle-ci refuse! M. Katô enrage… Nagaishi, pour fêter ça, apporte des gâteaux : Mitsuko en jette un à la figure de son prétendant et son père fait de même avec M. Katô. Ce dernier, publiquement humilié, apprend alors que son entreprise risque la faillite suite à l'établissement sur le marché d'une multinationale concurrente. Mlle Asatani sait à qui elle doit ce retournement de situation et s'adresse à Hitomi à ce sujet, mais la jeune femme nie, évidemment…

de Maruku

 

CHAPITRE 066 : LA LÉGENDE DE LA DAME DES GLACES
Titre original: 雪女伝説

Rui est en vacances à la montagne pour faire du ski, Toshio l'accompagne mais en service car Cat's Eye a annoncé qu'elle s'emparerait de la statue de bronze "La Reine des Neiges". Celle-ci est exposée une fois par an dans un musée de glace construit exprès à l'occasion du festival de la neige. Toshio remarque, en discutant du sujet avec Rui, qu'elle semble assez bien renseignée. Il commence même à avoir des soupçons…

À Tokyo : Hitomi et Ai viennent de fermer le café et s'apprêtent à partir pour rejoindre leur sœur et Toshio. Pour plaisanter, Ai titille Hitomi en lui faisant remarquer que Rui est seule avec l'inspecteur et qu'il pourrait se passer des choses. La journée de ski est finie, Rui et Toshio font une dernière descente. Il propose de faire la course et s'élance dans la pente, Rui le rattrape mais Toshio pour reprendre la tête s'engage sur une piste dangereuse. Emporté dans son élan, il est sauvé par la jeune femme mais ils chutent tous les deux. Rui simule une fracture de la jambe et doit maintenant utiliser des béquilles jusqu'à la fin du séjour, de quoi dissiper les soupçons de l'inspecteur Utsumi. Au chalet, Rui décide de faire tourner Toshio en bourrique : elle lui demande de la porter dans sa chambre… Arrivé dans la pièce, il trébuche et s'affale sur le lit avec Rui, Toshio ne sait plus où se mettre, mais Rui n'a pas fini son petit jeu, elle commence à se déshabiller devant lui et demande de l'aide. L'inspecteur ne sait pas quoi faire, Rui lui avoue alors qu'elle blaguait. Toshio regagne le salon complètement décontenancé. Un appel téléphonique sur la ligne intérieure le tire de sa rêverie : Rui l'appelle à nouveau dans sa chambre. En arrivant, Toshio admire le spectacle par la fenêtre : une descente aux flambeaux! C'est pour ce spectacle que Rui vient chaque année.

Hitomi et Ai arrivent le lendemain matin. Le festival de la neige, qui doit durer six jours, bat son plein : des dizaines de statues de glace ont été façonnées. Toshio et Hitomi vont admirer "La Reine des Neiges" dans son écrin glacé. Ils rencontrent sur place M. Nagaishi. Le soir, au chalet, ce dernier raconte à son auditoire la légende associée à la statue convoitée par Cat's : pendant plus de trente ans, elle fut conservée au sein du Musée Zaô, mais de nombreuses personnes auraient été retrouvées mortes gelées après avoir vu le visage de la Dame des Glaces, l'esprit habitant la statue. C'est pour cela que, depuis lors, "La Reine des Neiges" n'est exposée que pendant le festival. Bien qu'il s'efforce de le cacher, Toshio n'est pas très rassuré après avoir écouté cette histoire…

Suite à une panne d'air conditionné, Toshio doit dormir dans la même chambre que Hitomi (c'est en fait un plan pour permettre à Rui de partir en repérage). Mais il n'arrive pas à fermer l'œil à cause de l'histoire de Nagaishi. Il décide alors de faire un tour du côté du musée de glace. Il s'assure sur place que "La Reine des Neiges" n'est qu'une simple statue… mais en repartant, un bruit attire son attention et soudain un morceau du toit s'effondre sur lui : c'est Rui! Toshio est assommé. En reprenant conscience, il aperçoit la silhouette floue de la jeune femme penchée sur lui et il la prend pour la Dame des Glaces! Mort de peur, Toshio se cache le visage et prie la "Dame" de l'épargner, Rui en profite pour déguerpir. Entre-temps, Hitomi s'est réveillée et est partie à la recherche de Toshio. Elle arrive sur place avec M. Nagaishi pour récupérer le pauvre inspecteur.

Le lendemain, Toshio rencontre M. Kuramoto, à qui appartient presque la totalité de la station de ski, y compris le Musée Zaô et "La Reine des Neiges". L'inspecteur lui rapporte l'incident de la veille avec la statue, mais on se moque de lui, surtout la fille de Kuramoto, Reika, qui traite même Toshio d'incompétent. Deux jours encore avant la fin du festival, Cat's a annoncé son coup pour le dernier jour mais l'inspecteur Utsumi n'a pas encore de plan pour la contrer.

Lors d'une balade à ski, Toshio et Hitomi rencontrent Reika et ses amis. Celle-ci défie Hitomi à la course traditionnelle du festival : une descente en slalom entre dix arbres à réaliser pendant les douze coups de midi. Reika se vante d'être la seule à avoir réussi cet exploit. Pour intéresser le jeu, elle propose, si Hitomi gagne, de descendre la piste nue! Mais dans le cas contraire, Toshio devra embrasser Reika… Hitomi accepte les conditions, bien décidée à donner une leçon à cette femme. Le départ est donné, Hitomi prend immédiatement l'avantage sur ses concurrents, mais vers la fin du parcours une forte dénivellation la surprend… Hitomi s'en sort avec un saut périlleux! Reika n'en croit pas ses yeux, Hitomi réussit à finir la course dans les temps. Mlle Kuramoto doit donc tenir sa promesse, toutefois Hitomi n'est pas intéressée, elle aimerait plutôt recevoir "La Reine des Neiges" comme récompense… Reika, en entendant ça, rétorque qu'elle préférerait la donner à Cat's Eye! Hitomi répond alors avec beaucoup d'aplomb qu'elle est "Cat's Eye"… mais bien sûr, personne ne la prend au sérieux.

Plus tard, Reika repense à l'exploit de Hitomi et en particulier au saut périlleux, et il y a aussi son aveu "Je suis Cat's Eye". Reika est maintenant persuadée de l'identité de la voleuse. Elle fait part à Toshio de son intention de poser des pièges pour coincer Cat's. L'inspecteur coopère malgré lui. Hitomi, toujours à l'affût, entend toute la conversation. Reika a fait appel à un vieil homme, vétéran de la guerre du Vietnam et expert en pièges. Il les a installés aux abords et à l'intérieur du musée de glace. Après inspection des lieux en compagnie du mystérieux homme et de Reika, Toshio revient à l'extérieur du périmètre de sécurité mais ils remarquent alors une femme courant vers l'édifice de glace. Toshio et Reika se lancent à sa poursuite mais tous les pièges se déclenchent les uns après les autres. On découvre alors l'identité du vieil homme : c'était M. Nagaishi! Cat's Eye vient de rappeler sa présence de façon spectaculaire!

Le vol est prévu pour le soir même. Takeuchi et Hirano sont arrivés en renfort. Toshio a confiance en son dispositif de sécurité, de plus la statue pèse plus de deux tonnes donc sera très difficile à emporter pour Cat's. L'inspecteur pense que la seule possibilité serait par la voie des airs. La nuit tombe, les trois policiers sont aux aguets à l'extérieur du musée. Mais c'est par l'intérieur que Rui et M. Nagaishi font leur apparition, ils ont creusé un passage sous la neige! Toshio distingue soudain une ombre se cachant parmi les statues de glace, les policiers se jettent à ses trousses et la rattrapent : c'est Reika! Pendant ce temps, Nagaishi, à l'aide du fameux chalumeau à quatre buses (Cf. chap. 20) réussit à séparer "La Reine des Neiges" de son socle. En effet, la statue de bronze en elle-même n'était pas entièrement solidaire de son support, et seule, elle ne pèse plus que deux cents kilos. Les policiers sont alertés par le bruit et accourent vers le musée, mais Reika les fait tomber dans un piège car c'était en fait Hitomi déguisée… Cette dernière s'enfuit en motoneige avec la statue à son bord. Il reste une chance à Toshio et son équipe de retrouver la fuyarde : il avait placé un émetteur sur la statue. La piste les conduit jusqu'à la procession des descendeurs aux flambeaux. Hitomi et Ai y convoient la statue sur des skis, et elles se font finalement repérer. Toshio et Hirano prennent en main la poursuite, ils se rendent compte que les voleuses filent droit vers un précipice… mais tout était prévu : Hitomi et Ai sautent dans le vide avec la statue! Les deux policiers arrivent au bord juste à temps pour voir s'ouvrir trois parachutes… Cat's est maintenant hors d'atteinte.

de Maruku

 

CHAPITRE 067 : INVITATION POUR L'ÎLE RUNAN
Titre original: 離南島からの招待状 - Runan to kara no shotaijo

La prochaine cible de Cat's Eye est la toile "La Symphonie de Lumière", faisant partie du trésor caché de la Fondation Orientale. Rui et M. Nagaishi ne savent pas où se trouve le trésor mais ont pu apprendre qu'il allait bientôt être déplacé. Pour cela, les meilleurs pilotes de la ville vont être sélectionnés pour les faire concourir dans une course ultime. Le gagnant sera engagé pour le travail. Le lieu de cette course étant encore inconnu, Hitomi va tenter de se faire sélectionner en participant aux courses clandestines qui se déroulent la nuit, dans les rues de Tokyo. Pour mettre toutes les chances de son côté, M. Nagaishi a fourni à Hitomi une Porsche de compétition prêtée par une célèbre écurie allemande. La jeune femme fait une apparition plus que remarquée dans la rue Aoyama, lieu des courses clandestines. Elle s'attire immédiatement les foudres du champion local, mais dans le but de le défier…

Toshio et Hirano sont aussi sur place, décidés à mettre fin une fois pour toutes à ces rodéos nocturnes qui mettent en danger les citoyens. La course commence entre Hitomi et le "Loup Aoyama" (le surnom du caïd), elle se déroule sur une distance de quatre cents mètres. Après une accélération fatale et une manœuvre habile, Hitomi se débarrasse de ses adversaires et remporte facilement la victoire… Mais bientôt, sirène hurlante, Toshio se lance à ses trousses, également au volant d'une Porsche. Hitomi tombe des nues, elle ne savait pas du tout que l'inspecteur s'occupait de cette affaire. La poursuite est effrénée, la jeune femme n'arrive pas à le semer. Elle profite alors d'un semi-remorque arrivant en face pour effectuer une manœuvre incroyable sur deux roues. Toshio, lui, ne peut pas éviter le poids lourd et s'encastre sous la remorque : les deux policiers viennent de s'offrir une décapotable!

Plus loin, Hitomi se fait aborder par un homme qui a remarqué ses exploits. Il lui tend une invitation pour la course de l'île Runan, dotée de cent millions de yens. Une invitation a aussi été donnée à chacun de ses poursuivants…

de Maruku

 

 

Back to top